Etat des lieux des Wallabies à quatre mois du Mondial

Les Wallabies ont terminé leur tournée d’automne au Stade de France avec d’énormes certitudes. En s’imposant largement face au XV de France de surcroit avec la manière, les Australiens présents ce soir là ont quasiment validés leur billet moyen courrier vers la Nouvelle Zélande. Le tournoi 2011 de Super Rugby devait servir de révélateur permettant de savoir si les Wallabies allaient poursuivre sur leur lancée au sein de leurs franchises et pour le moment les satisfactions sont plus nombreuses que les déceptions. Un seul cas pose problème, la blessure qui a touché l’ailier Drew Mitchell le week end dernier à Brisbane face aux Reds. Mais la relève est déjà là et nous allons poste par poste faire l’état des forces en présence et des tendances actuelles.

Mais auparavant, un résumé de la saison 2010 des Wallabies.


TALONNEURS

Tatafu Polota-Nau

Tatafu Polota-Nau (Waratahs) et Stephen Moore (Brumbies) sont les deux joueurs en lutte pour la place de titulaire. Le second a bénéficié des blessures du premier l’an passé pour se relancer mais la donne devrait être inversée pour le mondial. En back up Saia Faingaa (Reds) a encore progressé cette saison et devance désormais Huia Edmonds (Brumbies). Nathan Charles (Force) a perdu sa place de titulaire à Perth et ne semble plus capable de rivaliser.

My Picks: Tatafu Polota-Nau & Stephen Moore

PILIERS

James Slipper

C’est le poste où le réservoir est le plus faible. L’an passé les blessures de Benn Robinson (Waratahs) et Ben Alexander (Brumbies), jusque là titulaires, ont permis à de nouveaux joueurs de devenir internationaux, Robbie Deans ayant décidé de ne pas relancer les “vieux” Al Baxter et Matt Dunning. Il a ainsi offert du temps de jeu à Salesi Ma’afu (Brumbies), Ben Daley (Reds) et surtout au jeune et inexpérimenté James Slipper (Reds). Les performances actuelles des deux piliers du Queensland prouvent que le technicien Néo-Zélandais a eu du nez, et James Slipper a confirmé les qualités entrevues au Stade de France. Si Ma’afu a perdu sa place chez les Brumbies au profit de Dan Palmer, Sekope Kepu est lui devenu titulaire chez les Waratahs et pourrait désormais prétendre à retrouver une place dans le squad. Laurie Weeks et Rodney Blake des Rebels n’offrent pas de certitudes suffisantes.

My Picks: Ben Alexander, Benn Robinson, James Slipper & Sekope Kepu

2E LIGNE

Rob Simmons

Egalement quelques craintes concernant la profondeur du réservoir en seconde ligne. Nathan Sharpe (Force) fait office de taulier et James Horwill (Reds) revient en grande forme après avoir terriblement manqué l’an passé à cause d’une grave blessure. Il y a cependant encore de nombreuses incertitudes concernant ceux qui se placeront sur le banc. Dean Mumm (Waratahs) et Mark Chisholm (Brumbies) ont occupé le poste ces dernières saisons sans vraiment convaincre. Ils ont certes beaucoup d’expérience mais quid du talent? Rob Simmons (Reds) a pointé le bout de son nez l’an passé et semble s’imposer au sein de sa franchise cette saison. Est-ce suffisant pour être titulaire avec les Wallabies? Difficile à prédire et le Tri Nations parlera pour lui. L’inconnue vient de Dan Vickerman, annoncé de retour fin mai aux Waratahs, et dont on ne sait absolument rien du niveau actuel! Hugh Pyle (Rebels), Sam Wykes (Force) et Kane Douglas (Waratahs) ont une carte à jouer en cette fin de saison.

My Picks: Nathan Sharpe, James Horwill, Dean Mumm & Rob Simmons

FLANKERS

Scott Higginbotham

Si l’on met de côté ses soucis physiques récurrents cette saison, Rocky Elsom (Brumbies) forme avec David Pocock (Force) une des meilleures paire de flankers du rugby mondial. Le Zimbabwéen de naissance a provoqué le départ de George Smith vers l’Europe, ce qui n’est pas un petit exploit quand l’on voit les qualités du Toulonnais. Derrière, la saison passée, Phil Waugh (Waratahs) me semblait être un remplaçant légitime mais cette saison, bien que toujours important à Sydney, il a régressé. Du côté de Brisbane Scott Higginbotham (Reds) a encore progressé et son coéquipier Beau Robinson (Reds) est la surprise du tournoi. Appelé par Ewen McKenzie dans “l’extended squad”, il s’est imposé au point d’être désormais titulaire indiscutable. Une belle revanche pour celui qui avait été viré sans ménagement par les Waratahs l’an passé. Du côté des Brumbies personne ne semble avoir le niveau et plus au sud à Melbourne, Michael Lipman n’est malheureusement plus sélectionnable car international Anglais. Matt Hodgson (Force) reste lui une valeur sûre.

My Picks: Rocky Elsom, David Pocock, Scott Higginbotham & Matt Hodgson

NUMEROS 8

Wycliff Palu

Wycliff Palu (Waratahs) est un des absents sur blessure la saison passée et dont l’apport physique a manqué aux Wallabies. Encore victime de pépins physiques cette saison, il reste cependant un joueur primordial au pack des Tahs et des Wallabies. Ben McCalman (Force) qui a remplacé son coéquipier Richard Brown (Force) en cours de Tri Nations 2010 garde l’avantage. Ben Mowen (Waratahs) et Scott Higginbotham (Reds) possèdent l’avantage de la polyvalence en troisième ligne et ont montré de bonnes dispositions avec le numéro 8 dans le dos. Leroy Houston (Reds), aux portes des Wallabies l’an passé est décevant cette saison.

My Picks: Wycliff Palu & Ben McCalman

DEMIS DE MÊLEE

Luke Burgess

La hiérarchie est claire, Will Genia (Reds) est numéro un, Luke Burgess (Waratahs) est son second malgré de gros progrès cette saison. Nick Phipps (Rebels) que l’on avait aperçu lors des matchs du week end de la tournée d’automne est le suivant sur la liste en cas de blessure des deux premiers. Le départ de Burgess vers Toulouse lui promet un avenir tout tracé avec les Wallabies. Josh Valentine (Brumbies) et Brett Sheehan (Force) n’ont plus d’espoir.

My Picks: Will Genia & Luke Burgess

DEMIS D’OUVERTURE

Quade Cooper

Avoir un génie dans son équipe, qui plus est complémentaire de son demi de mêlée depuis les sélections juniors est un atout inestimable. Quade Cooper (Reds) est ce génie qui permet cette saison à sa franchise de battre tous les records. Derrière Berrick Barnes (Waratahs) fait figure de premier choix si les commotions cérébrales successives qu’il a subit le laissent tranquille. Difficile d’isoler des troisièmes choix tant la polyvalence des arrières (Beale, O’Connor et Giteau) leur permet d’évoluer à l’ouverture. Matt Toomua (Brumbies) qui faisait office de troisième larron l’an passé n’a pas confirmé avec son club cette saison.

My Picks: Quade Cooper & Berrick Barnes

CENTRES

James O'Connor

L’an passé Matt Giteau (Brumbies) et Berrick Barnes (Waratahs) se sont partagés le poste de premier centre alors qu’Adam Ashley-Cooper (Brumbies) et Rob Horne (Waratahs) ont fait de même avec le maillot 13. Si Ashley Cooper reste favori pour conserver son poste, c’est bien James O’Connor (Force) qui s’impose comme choix légitime en 12. Horne, déjà gravement blessé l’an passé, n’a pas été épargné non plus cette saison mais ses qualités sont prouvées et du côté de Sydney, ni Tom Carter ni Ryan Cross ne semble pouvoir hausser le niveau. Les centres des Reds Anthony Faingaa et Will Chambers ont, malgré les performances de leur franchise, marqué le pas cette saison au point que le kiwi Michael Harris dont la grand mère est Australienne les devance dans la hiérarchie. Stirling Mortlock (Rebels) est bien revenu mais, à mes yeux, n’apporterait rien de plus à l’équipe.

My Picks: James O’Connor, Matt Giteau, Adam Ashley-Cooper & Rob Horne

AILIERS

Lachie Turner

En admettant que Drew Mitchell (Waratahs) se remette de sa blessure, il est partant certain en Nouvelle Zélande. Sur l’autre aile Digby Ioane (Reds) à l’avantage et son absence l’an passé n’était du qu’à une blessure stupide dans son jardin. Lachlan Turner (Waratahs) est rapide et bon défenseur mais n’a pas le même apport que les deux premiers cités. Rod Davies et Luke Morahan (Reds) sont eux en grande forme cette saison et Robbie Deans parle d’eux depuis 2009. Derrière ce petit monde, Mark Gerrard (Rebels), Nick Cummins (Force) et Peter Hynes (Reds) sont en retard.

My Picks: Drew Mitchell, Digby Ioane, Lachlan Turner & Luke Morahan

ARRIÈRES

Kurtley Beale

La seule déception qu’a suscitée Kurtley Beale (Waratahs) cette saison est l’annonce de son départ pour les Rebels de Melbourne l’an prochain. Il est partant certain et titulaire indiscutable à l’arrière. Pour le seconder, la polyvalence de Rod Davies (Reds) est un atout. Ben Lucas (Reds) et Richard Kingi (Rebels), bien que demis de mêlée de formation réalisent de bonnes performances à ce poste. Cameron Shepherd (Force) et Pat McCabe (Brumbies) restent un ton en dessous malgré des matchs honorables.

My Picks: Kurley Beale & Rod Davies

Au final on retrouve dans ma sélection 11 joueurs des NSW Waratahs, 9 des Queensland Reds et 5 des ACT Brumbies et de la Western Force. Un bon équilibre compte tenu des performances des franchises lors de ce tournoi 2011. Rocky Elsom conserve son statut de capitaine, secondé par James Horwill, Will Genia et Nathan Sharpe. Le rôle de buteur devrait incomber à James O’Connor, le joueur de la Western Force offrant plus de garanties dans ce rôle que Kurtley Beale, Quade Cooper ou Matt Giteau.

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On