Des jeunes Stormers très ambitieux

Beaucoup de joueurs ont quitté les Stormers à l’intersaison, aussi bien des stars comme Jaque Fourie ou Francois Louw, des espoirs comme Johan Sadie, Tim Whitehead ou JJ Engelbrecht ou des cadres sur le déclin comme Rickie Januarie, Anton Van Zyl ou CJ Van der Linde. Si certains ne manqueront pas à la franchise de Cape Town, le gouffre laissé par les autres pourrait cependant sembler difficile à combler. De plus le départ soudain de Rassie Erasmus, en désaccord avec les dirigeants de la Western Province, a jeté un froid au Cap et Allister Coetzee est désormais le grand patron jusqu’en 2015. Pour bâtir son groupe, Coetzee a pioché au sein de la Western Province, du club voisin des Boland Kavaliers (vainqueurs en deuxième division de la Currie Cup) mais a aussi observé les performances des Maties de la Stellenbosch University et des Ikey Tigers de la University of Cape Town engagés en Varsity Cup.

Schalk Burger Western Province Stormers Springboks

Schalk Burger sera une nouvelle fois le leader des Stormers - Crédits: Gallo Images/Getty Images Europe

Il est toutefois regrettable que, à l’instar de la FFR ou de la LNR en France, les dirigeants de la Western Province prennent des décisions qui vont à l’encontre du développement et de la progression de leur franchise pour conserver leur petit confort. Alors que la possibilité de jouer les matchs dans l’ultra moderne Cape Town Stadium (construit pour la Coupe du Monde de football en 2010) a été évoquée, les dirigeants ont décidé de rester au plus petit, isolé et vétuste Newlands Stadium. La décision de laisser partir des espoirs nationaux comme Sadie, Engelbrecht, Whitehead ou Cronje pour renforcer la concurrence est également incompréhensible. Enfin en ne retenant pas Rassie Erasmus, ils se privent des compétences d’un technicien hautement réputé et affaiblissent donc leur équipe. Souvent limités quand ils atteignent les phases finales, les Stormers ne devraient pas inverser la donne cette année.

LE STAFF

Allister Coetzee Cape Town Stormers Western Province

Allister Coetzee désormais grand patron

Comme expliqué précédemment, Rassie Erasmus a quitté les Stormers en janvier 2012 et son poste de manager n’a pas été remplacé. Allister Coetzee a donc désormais les pleins pouvoirs et a même prolongé pour trois saisons de plus jusqu’en 2015. Il cumulera donc la direction de la Western Province et de la franchise de Cape Town. En poste depuis 2008 après avoir été pendant trois ans adjoint de Jake White à la tête des Springboks il était pressenti pour prendre la succession de Peter de Villiers avant la nomination de Heyneke Meyer. Ses adjoints restent Robbie Fleck en charge des arrières et des skills et Matthew Proudfoot pour les avants et la mêlée. Fleck est un ancien joueur de la province passé par Bath possédant une trentaine de sélection avec les Boks. Proudfoot a lui passé beaucoup de temps en Ecosse au point de représenter le XV du Chardon à quelques reprises. Enfin Jacques Nienaber est en charge de la défense, tache qu’il devrait cumuler au niveau international avec la sélection Sud Africaine.

LES STARS

Jean de Villiers Cape Town Stormers Western Province

Jean de Villiers, un des plus expérimentés derrière

Bien que Jaque Fourie et Francois Louw aient quitté la franchise, il reste quelques stars à Cape Town. Avec la retraite de Victor Matfield et le départ à Toulon de Bakkies Botha, le meilleur deuxième ligne Sud Africain est désormais Andries Bekker. Malheureusement victime de nombreuses graves blessures ces deux dernières années, il n’a pas réussi à s’imposer plus tôt dans la hiérarchie. Il a désormais le champ libre. On ne présente plus Schalk Burger, à la renommée internationale de boucher mais avant tout amateur du combat et considéré comme un des meilleurs plaqueurs du circuit mondial. Déjà capitaine des Stormers, il pourrait être nommé également capitaine ou vice capitaine des Springboks par Heyneke Meyer. Enfin Jean de Villiers, peu épargné par les blessures, est le régulateur des lignes arrières grâce à son expérience, son dynamisme et sa puissance. Orphelin de Jaque Fourie, il devrait cette saison alterner entre le centre et l’aile.


LES VALEURS SURES

De Kock Steenkamp Cape Town Stormers Western Province

De Kock Steenkamp, un des vice capitaines

Beaucoup de joueurs des Stormers n’ont pas percé au niveau international mais demeurent des très bons joueurs au niveau du Super Rugby. En première ligne Deon Fourie au talon et Brok Harris en pilier font partie de ces joueurs, alignés tout au long de l’année aussi bien en Super XV qu’en Currie Cup et très respectés par les adversaires. Les premières lignes de Cape Town sont réputés pour leur excellente tenue en mêlée et leur mobilité leur permettant une grande présence en défense. En seconde ligne, bien qu’assez discret et pas forcément titulaire, De Kock Steenkamp ne déçoit jamais. Bon dans le domaine aérien, il effectue correctement le boulot en seconde ligne. Annoncé en Catalogne l’an prochain, Dewaldt Duvenage a poussé le néo Lyonnais Januarie sur le banc ces deux dernières saisons (ce que Peter de Villiers n’a jamais accepté et compris). Malgré son jeune âge il a très rapidement réussi à s’imposer grâce à son calme, sa rapidité d’exécution et ses skills. Il pourrait cependant s’envoler vers l’Europe s’il n’est pas récompensé au niveau international.

Joe Pietersen Bayonne Cape Town Stormers Western Province

Joe Pietersen de retour après un passage à Bayonne

Peter Grant est aussi une grosse interrogation au niveau international car vu de l’extérieur, on se dit qu’un ouvreur n’ayant que cinq sélections n’est pas forcément une pointure dans un pays peu réputé pour avoir formé de grands numéros 10. Cependant Grant est un buteur précis et très bon animateur offensif. Ses absences au niveau international, même en temps que back up de Butch James ou Morné Steyn restent des incompréhensions pour beaucoup de Sud Africains. Sachant sa carrière internationale bloquée, il a décidé de ne jouer en Afrique du Sud que pour le Super Rugby et d’évoluer au Japon le reste du temps en 2010 et 2011. Jaque Fourie parti, Juan de Jongh a désormais l’opportunité d’évoluer régulièrement au centre, son poste de prédilection. Joe Pietersen arrivant de l’Aviron Bayonnais, Gio Aplon devrait donc être plus souvent aligné à l’aile. On connait ses qualités issues du rugby à VII pour les crochets, la vitesse et l’explosivité. Pietersen apportera lui plus de confort grâce à son jeu au pied long. Il pourra soulager Grant dans cet exercice.

ILS DOIVENT CONFIRMER

Bolla Conradie Boland Stormers Cape Town

Le revenant Bolla Conradie

Deux joueurs ont l’occasion de se relancer cette année. Le plus étonnant est sans aucun doute Bolla Conradie dont on croyait la carrière au plus haut niveau terminée. J’ai toujours beaucoup aimé ce joueur qui était tombé dans l’oubli après son départ de la Western Province pour le Boland fin 2009. Mais le titre obtenu en seconde division de la Currie Cup par les Kavaliers lui a permis de se montrer et il a convaincu Coetzee lors des tests de pré saison. Même s’il ne devrait pas beaucoup jouer, je suis très heureux de le revoir en Super Rugby, lui qui aurait pu choisir la facilité en monnayant son talent en Europe. Prometteur en 2010 avec les Bulls, Gerhard Van den Heever est rentré dans le rang au point de perdre sa place de titulaire à Pretoria. Il se relance aujourd’hui à Cape Town mais devra retrouver le style de jeu qu’il avait à ses débuts. Aujourd’hui il se contente de courir tout droit et d’utiliser sa puissance tel un Raphael Poulain ou un Aurélien Rougerie.

Rynhardt Elstadt Western Province Cape Town Stormers

Rynhardt Elstadt, le nouveau Bakkies?

Quelques jeunes ont été lancés l’an passé et avaient fait forte impression. En premier lieu le seconde ligne Rynhardt Elstadt qui a relégué Anton Van Zyl et De Kock Steenkamp sur le banc en 2011. L’an passé il a surtout marqué les esprits en dominant Bakkies Botha lors d’un match contre les Bulls. Il est appelé à devenir son remplaçant en équipe nationale dans peu de temps. Au poste de numéro 8 Nick Koster est devenu un concurrent sérieux pour Duane Vermeulen. En plus d’être un gros plaqueur, il est également un gratteur très prometteur et avance toujours balle en main grâce à sa puissance. Les Sud Africains savent décidément former des excellents troisièmes lignes. Enfin à l’aile, Danie Poolman a été titulaire une bonne partie de la saison 2011 cependant le manque d’ambition offensive des Stormers ne lui a pas permis de briller. Coetzee devrait une nouvelle fois beaucoup compter sur lui en 2012.

Bryan Habana Cape Town Stormers Western Province Springboks

Un Bryan Habana de plus en plus décevant

PETARDS MOUILLES

Le point faible des Stormers joue à l’aile et s’appelle Bryan Habana. Habana en pétard mouillé? Et non je ne suis pas fou, il a certes été un très grand joueur mais depuis deux ans il est sur la pente descendante et glisse dessus très vite. Donc je préfère prévenir avant que l’on annonce en grande pompe son transfert dans un club du Top 14 avec un statut de star pour des performances dignes de celle offertes par Joe Rokocoko à Bayonne. Testé au poste de second centre lors des matchs amicaux de pré saison, il semble avoir été satisfaisant. Rougerie a semble t’il lancé une mode de reconversion pour les ailiers qui ne savent plus courir! Du côté des Sharks, JP Pietersen est aussi testé en 13. Et sinon les Saracens ont libéré un pilier en carton, Deon Carstens, qui arrive en fin de carrière et s’offre une dernière pige à Cape Town pour remplacer Van der Linde dans le rôle de papa de la première ligne.

A SUIVRE

JP du Plessis Western Province Stormers Cape Town Melbourne Rebels

JP du Plessis retourne au pays après deux ans en Australie

Beaucoup de jeunes joueurs dans cette section, aguerris au sein de l’académie de la Western Province ou en Varsity Cup. En première ligne il faudra suivre l’éclosion des piliers Frans Malherbe et Steven Kitshoff apparemment prometteurs. Ils ont quelques rencontres de Super Rugby au compteur depuis la saison passée. Il en est de même pour le seconde ligne Quinn Roux et le flanker Siya Kolisi qui ont franchi brillamment tous les échelons du rugby dans le Western Cape. Il faudra également suivre de près Nizaam Carr qui a impressionné lors du Mondial -20 ans en Italie et en Currie Cup la saison dernière. On lui prédit la place laissée vacante par Francois Louw. Enfin devant, Eben Etzebeth arrive en seconde ligne et semble être un nouvel “enforcer”. De nombreux jeunes poussent derrière les titulaires à la charnière et leurs performances lors des matchs amicaux laissent penser que les Stormers n’objecteraient pas un départ de Duvenage ou Grant en fin de saison. A la mêlée, Nic Groom et Louis Schreuder se tirent la bourre et étaient même adversaires lors du derby universitaire entre les Maties et les Ikey Tigers. Si Schreuder semble être devant dans la hiérarchie, la rivalité devrait être forte entre les deux. Idem à l’ouverture, un poste décimé par les blessures la saison dernière, où Demetri Catrakilis (passé par les espoirs du Racing Metro 92 en 2009-10) et Gary Van Aswegen seront dans la même situation. Derrière Michael Van der Spuy, Berton Klaasen ou Marcel Brache tenteront de tirer profit du départ ou de la baisse de niveau des cadres pour s’imposer. Après deux ans en Australie (une saison à XIII avec les Sydney Roosters et une à XV avec les Melbourne Rebels), JP du Plessis doit enfin prouver tous les espoirs placés en lui il y a deux ans et qui semblent avoir été gâchés. Il est cependant encore très jeune.

EFFECTIF COMPLET ET DETAILLE

Tous les squads des franchises du Super Rugby sont disponibles dans la section “Effectifs – Super 15″ ou directement sur ce lien.

TRANSFERTS

Arrivées: Donovan Armand, Marcel Brache, Demetri Catrakilis, Nizaam Carr, Eben Etzebeth, Reuben Johannes, Berton Klaasen, Siyamthanda Kolisi, Quinn Roux & Michael Van der Spuy (Western Province) / Deon Carstens (Saracens, ENG) / Bolla Conradie & Clemen Lewis (Boland) / JP Du Plessis (Melbourne Rebels, AUS) / Burton Francis (Lions) / Joe Pietersen (Bayonne, FRA) / Gerhard Van den Heever (Bulls)
Départs: Paul Bosch (Montpellier, FRA) / Lionel Cronje, JJ Engelbrecht & Johan Sadie (Bulls) / Adriaan Fondse (Newcastle, ENG) / Jaque Fourie (Kobelco Steelers, JPN) / Conrad Jantjes & Pieter Louw (Libres) / Rickie Januarie (Lyon OU, FRA) / Francois Louw (Bath Rugby, ENG) / Ethienne Reynecke (Connacht, IRL) / CJ Van der Linde (Lions, RSA) / Anton Van Zyl (Stade Français, FRA) / Tim Whitehead (Sharks, RSA)

A SUIVRE (OU RETROUVER) DANS CET ORDRE

1- Rebels (Melbourne – AUS) / 2- Brumbies (Canberra – AUS) / 3- Force (Perth – AUS) / 4- Chiefs (Hamilton – NZL) / 5- Bulls (Pretoria – RSA) / 6- Waratahs (Sydney – AUS) / 7- Reds (Brisbane – AUS) / 8- Hurricanes (Wellington – NZL) / 9- Crusaders (Christchurch – NZL) / 10- Stormers (Cape Town – RSA) / 11- Blues (Auckland – NZL) / 12- Highlanders (Dunedin – NZL) / 13- Lions (Johannesburg – RSA) / 14- Cheetahs (Bloemfontein – RSA) / 15- Sharks (Durban – RSA)

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
2 comments
ruben66
ruben66

Eben Etzebeth, what else? Quel joueur! Quand on pense qu'il a à peine 20 ans! Il m'a impressionné contre les Sharks. A voir s'il confirme, mais joueur à suivre assurément.

Shepard974
Shepard974

Encore merci pour ces articles. Pour évoquer les arrières, Habana replacé au centre, je ne suis pas convaincu. Défensivement, ça va être dur dur. Vivement le retour de De Jongh. La perte de Jaque Fourie, ça fait mal, mais on peut survivre. Avec Pietersen-VDH-De Jongh-JDV-Aplon, on n'est plus simple "storm", là c'est ouragan force 5 lol. Sérieusement, on a des arrières très très rapides. Les défenseurs vont devoir courir vite, très vite. J'espère juste qu'on sera épargné par les blessures au poste de 10. Parce que 2011, c'était l'hécatombe à ce poste. Et pour les avants, je suis d'accord sur la mobilité des premières lignes des Stormers. Mais pas du tout sur leur tenue en mêlée fermée. C'est LE gros point faible de la franchise : la mêlée. Ils sont très critiqués sur leurs incapacités à produire de vrais piliers qui poussent en mêlée . Jette un coup d'oeil sur les propos tenus par Robbie Kempson (ex bok) la semaine dernière. Par ailleurs, la perte de François Louw nous a fait très mal. Le staff aurait dû replacer Deon Fourie en troisième ligne pour pallier à son départ. Il est excellent dans le jeu au sol et puissant à l'impact. Ils ont préféré le laisser au talonnage, ignorant sa faiblesse en mêlée. Il aurait fait un excellent flanker. Dommage. Nick Koster doit encore progresser. Il n'a pas la présence physique de François Louw. A mon avis, Duane Vermeulen (indéboulonnable) sera beaucoup plus sollicité cette année dans les rucks. Une autre solution aurait été de faire reculer Elstadt en troisième ligne et titulariser Steenkamp en seconde ligne. On aurait eu une troisième ligne aussi physique que les précédentes saisons. Mais, bon, c'est juste un avis. Je suis loin d'avoir les compétences d'un staff pro.

Trackbacks

  1. […] Rugby à XIII « Des jeunes Stormers très ambitieux […]

  2. […] leur tournée en Océanie qui fera office de baromètre de leur potentiel de vainqueur. Coetzee s’appuiera une nouvelle fois sur ses jeunes dont je reparlerais dans la partie “révélations” de cet article. Les Bulls ont livré […]