Les Crusaders en quête d’un huitième titre

La meilleure franchise de l’histoire du Super Rugby aborde une nouvelle fois la compétition avec le costume de favori. On se souviendra longtemps du tournoi 2011 où, à cause du tremblement de terre de Christchurch, les Crusaders se sont retrouvés sans stade, obligés d’évoluer dans différentes villes de Nouvelle Zélande et délocalisant même un match à Londres. Malgré toutes ces péripéties et la fatigue engendrée par les voyages, les hommes de Todd Blackadder ne se sont inclinés qu’en finale face à des Reds irrésistibles. Les Croisés ont aussi du composer une bonne partie de la saison sans quelques joueurs clés comme Richie McCaw, Dan Carter ou Israel Dagg mais le banc à su être à la hauteur. Malgré quelques départs importants, les joueurs de Christchurch ne semblent pas s’être affaiblis, une nouvelle génération étant des les starting blocks depuis l’an passé et elle devrait apporter un nouvel influx de dynamisme, essentiellement derrière. Les nombreux jeunes lancés en 2011 devraient confirmer cette saison voire même bousculer la hiérarchie établie depuis quelques temps.

Dan Carter Israel Dagg Crusaders Canterbury All Blacks Hawke's Bay

Israel Dagg et Dan Carter, les deux armes offensives des Crusaders - Crédits: Martin Hunter (Getty Images AsiaPac)

Les Crusaders espèrent également (et on leur souhaite) passer une saison beaucoup plus calme que la dernière. L’AMI Stadium, dont les structures sont toujours fortement fragilisés à cause du tremblement de terre, étant indisponible, les matchs à domicile auront lieu dans un Rugby League Park rénové, le stade des Canterbury Bulls en rugby à XIII situé à Addington dans la banlieue de Christchurch.

Todd Blackadder Crusaders Tasman Edinburgh

Todd Blackadder en quête d'un premier titre

LE STAFF

Un temps pressenti pour prendre la relève de Graham Henry à la tête des All Blacks, Todd Blackadder s’est déclaré pas assez expérimenté pour une telle fonction et a préféré rester en charge des Crusaders. Il espère toujours remporter son premier Super Rugby, Robbie Deans étant manager de l’équipe lors du dernier titre en 2008. Après une belle carrière de joueur, Blackadder s’est reconverti en technicien lors de sa dernière année à Edimbourg en Ecosse où il occupait le rôle d’entraîneur adjoint. Il est rentré au pays en 2006 pour prendre en main les Tasman Makos, la province nouvellement crée. Il fût nommé en 2009 à la tête des Crusaders. Il est secondé par Dave Hewett, ancien All Black lui aussi, qui a remplacé l’an passé Mark Hammett parti aux Hurricanes. Il occupait auparavant le rôle de spécialiste de la mêlée. Enfin Daryl Gibson est lui en charge des arrières depuis l’intronisation de Blackadder en 2009. Il compte aussi quelques sélections en équipe nationale.

LES STARS

Kieran Read Crusaders Canterbury All Blacks

Kieran Read, le numéro 8 des All Blacks

Le capitaine des All Blacks Richie McCaw est également capitaine des Crusaders où il évolue depuis ses débuts professionnels en 2001. Que l’on aime ou pas son style et son application aléatoire des règles du rugby, il reste un énorme champion qui sait s’adapter à toutes les situations de jeu et… à tous les arbitres. Il devrait manquer le début de la compétition suite à son opération du pied dès la fin du mondial. Kieran Read est l’autre star des avants. Au contact de tauliers comme Brad Thorn et McCaw, il a su hausser son niveau de jeu pour déloger Rodney So’oialo avec les All Blacks et être élu meilleur joueur Néo Zélandais de l’année 2010. A seulement 26 ans il peut encore progresser. Le meilleur ouvreur du monde, Mr Dan Carter, a prolongé son contrat avec les Crusaders alors que le Top 14 lui faisait les yeux doux. Après s’être blessé lors de la Coupe du Monde, il devrait refouler les terrains pour la seconde journée du Super Rugby. Une bonne nouvelle pour les croisés qui manquent de back up à l’ouverture. Enfin Israel Dagg a marqué les esprits l’an passé pour sa première saison à Christchurch. Il a définitivement écarté Mils Muliaina en équipe nationale et impressionne par ses crochets, son jeu au pied précis et ses prises de balles aériennes. Il devra faire attention à son physique lui qui a tendance à se blesser facilement. En changeant d’hygiène de vie peut être?

Owen Franks Canterbury Crusaders All Blacks

Owen Franks, installé à droite de la mêlée

LES VALEURS SURES

Il a certes raté sa finale du Super Rugby 2011 avec des lancers en touche catastrophiques, mais Corey Flynn reste une valeur sûre d’une mêlée des Crusaders qui a été très solide la saison passée. Alors qu’il attaque son 11e tournoi, il forme un attelage redoutable avec trois piliers confirmés, Wyatt Crockett et les frères Owen et Ben Franks. Si les frangins sont régulièrement appelés avec les All Blacks, Crockett devrait lui profiter de la baisse de forme de Tony Woodcock pour les y rejoindre. Ils sont en tout cas considérés comme très bons en mêlée mais également comme mobiles, des caractéristiques assez rares en Super Rugby. Sam Whitelock est devenu titulaire en équipe nationale compte tenu du manque de seconde ligne en Nouvelle Zélande. Avec le départ de Brad Thorn pour le Japon et Ali Williams se faisant vieillissant on risque de le voir encore longtemps. Il n’a que 23 ans. Enfin à la charnière, s’il ne s’est pas imposé pour être titulaire en équipe nationale, Andy Ellis est titulaire aux Crusaders depuis 2007 et possède donc de nombreux automatismes avec Dan Carter.

Matt Todd Canterbury Crusaders All Blacks

Matt Todd, la relève de McCaw

ILS DOIVENT CONFIRMER

Attention cette section regorge de pépites! Tom Donnelly arrive des Highlanders pour se relancer après une saison 2011 décevante qui l’a vu régulièrement cirer le banc (Josh Bekhuis et Jarrad Hoeata étaient titulaires) et perdre son statut d’international. Il était pourtant titulaire avec les hommes en noir en 2010 mais l’arrivée de Jamie Joseph et certainement un peu de relâchement ont eu raison de son rêve de participer au mondial. Suite au départ de Brad Thorn et Chris Jack, une place est à prendre en seconde ligne et sa motivation à se relancer devrait lui permettre de refaire parler de lui très prochainement. Lorsque la France entière était penchée sur le pied de McCaw lors de la Coupe du Monde, un jeune joueur a été appelé pour “faire le nombre” et éventuellement remplacer le capitaine des All Blacks si les infiltrations s’avéraient inutiles. Il s’agissait de Matt Todd, déjà doublure et suppléant de Richie l’an passé avec les Crusaders. Cet article paru sur Sud Rugby l’an passé devrait vous éclairer plus sur ce joueur.

Sean Maitland Crusaders Canterbury All Blacks

Sean Maitland, bientôt avec les All Blacks?

Au centre de l’attaque Robert Fruean a vécu une saison 2011 plutôt discrète aux côtés du trop médiatique Sonny Bill Williams mais ses performances sur le terrain auraient mérité l’inverse. Elu meilleur espoir par l’IRB en 2007 après des débuts impressionnants avec Wellington, il doit se faire opérer à cœur ouvert et ne peut rejouer qu’en 2009 avec les Hurricanes. A Christchurch depuis 2010 il brille aussi bien en ITM Cup qu’en Super Rugby. 2012 devrait être l’année de la consécration pour lui maintenant que personne ne peut plus lui faire injustement de l’ombre. Enfin les deux ailiers Zac Guildford et Sean Maitland doivent confirmer mais pas pour les mêmes raisons. Guildford est déjà All Black et champion du monde mais il a trop souvent dérapé à cause de l’alcool. Il doit aujourd’hui se racheter et la réception des Néo Zélandais ne sera pas forcément amicale. Maitland lui sort d’une belle saison 2011 et aurait mérité une convocation internationale. Le cousin de Quade Cooper, à l’instar de Fruean, devrait briller cette année.

PETARDS MOUILLES

Il y aura quatre Whitelock cette saison dans l’effectif des Crusaders. Si Sam est considéré comme une valeur sure et Luke un espoir à suivre, on ne peut pas en dire autant de George Whitelock et Adam Whitelock. Le premier cité peine à devenir incontournable en troisième ligne malgré des débuts prometteurs en 2008. Son niveau de jeu ne progresse pas et il pourrait subir l’éclosion de jeunes talents, voire même celle de son frère Luke. Idem pour Adam qui ne soutient pas la comparaison avec Maitland et Guildford. Leur avenir après ce tournoi devrait se jouer loin des Crusaders. Enfin le départ de Fotuali’i pour les Ospreys affaibli considérablement les possibilités de remplacements à la charnière. Willi Heinz, peu impressionnant en ITM Cup, devrait avoir de grosses difficultés à diriger la mêlée des croisés en cas d’absence d’Andy Ellis.

A SUIVRE

Tyler Bleyendaal Crusaders Canterbury All Blacks

Tyler Bleyendaal, un pari en 10

La Nouvelle Zélande va très rapidement manquer de seconde ligne de qualité et Luke Romano a donc un coup à jouer cette saison. Si Sam Whitelock et Tom Donnelly semblent supérieurs, il n’a rien à envier à Ross Kennedy et à donc toutes ses chances. Cité précédemment Luke Whitelock est le quatrième membre de la fratrie à passer pro aux Crusaders. Capitaine des champions du monde -20 ans en Italie l’an passé, il franchit enfin l’échelon supérieur. Aaron Cruden et Colin Slade n’étant pas assez rassurants, les kiwis cherchent toujours celui qui sera le successeur de Dan Carter. Tyler Bleyendaal, lui aussi capitaine des champions du monde -20 ans mais en Argentine en 2010, suit progressivement les pas de ses glorieux ainés Carter et Mehrtens. Il a impressionné lors de l’ITM Cup et des matchs amicaux et pourrait être la surprise de la saison. Les fréquentes blessures de Carter peuvent lui assurer un temps de jeu conséquent. Derrière, de nombreux jeunes joueurs ayant participé au titre en ITM Cup de Canterbury cette saison vont découvrir le Super Rugby. Les polyvalents Tom Taylor et Johnny McNicholl ainsi que l’ailier d’origine Fidjienne Patrick Osborne en font partie. Idem pour Tom Marshall de Tasman qui a déjà foulé les terrains l’an passé mais qui devrait participer à plus de rencontre cette année.

EFFECTIF COMPLET ET DETAILLE

Tous les squads des franchises du Super Rugby sont disponibles dans la section “Effectifs – Super 15″ ou directement sur ce lien.

TRANSFERTS

Arrivées: Dominic Bird, Ben Funnell, Johnny McNicholl, Brendon O’Connor, Patrick Osborne, Codie Taylor, Tom Taylor & Luke Whitelock (Canterbury) / Tom Donnelly (Highlanders) / Ross Kennedy (Eastern Province Kings, RSA) / Sam Prattley & Mitchell Scott (Tasman Makos) / Mark Swanepoel (Western Force, AUS)
Départs: Steve Alfeld, Tu Umaga Marshall & Brent Ward (Libres) / Matt Berquist (Leinster, IRL) / Kahn Fotuali’i (Ospreys, WAL) / David Hall (Hurricanes) / Chris Jack (Kyuden Voltex, JPN) / Jonathan Pohff (London Wasps, ENG) / Brad Thorn (Fukuoka Sanix, JPN) / Sonny Bill Williams (Chiefs)

A SUIVRE (OU RETROUVER) DANS CET ORDRE

1- Rebels (Melbourne – AUS) / 2- Brumbies (Canberra – AUS) / 3- Force (Perth – AUS) / 4- Chiefs (Hamilton – NZL) / 5- Bulls (Pretoria – RSA) / 6- Waratahs (Sydney – AUS) / 7- Reds (Brisbane – AUS) / 8- Hurricanes (Wellington – NZL) / 9- Crusaders (Christchurch – NZL) / 10- Stormers (Cape Town – RSA) / 11- Blues (Auckland – NZL) / 12- Highlanders (Dunedin – NZL) / 13- Lions (Johannesburg – RSA) / 14- Cheetahs (Bloemfontein – RSA) / 15- Sharks (Durban – RSA)

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
1 comments
Shepard974
Shepard974

Merci pour toutes ces présentations, c'est sympa. Super site. En ce qui concerne l'article et plus particulièrement ton analyse sur les joueurs, je suis assez d'accord avec ce qui est dit. Par contre, je te trouve vraiment dur avec George Whitelock. Il n'est vraiment pas mauvais et même un peu sous-côté. Assez complet, assez puissant balle en main et combatif dans les rucks, un troisième ligne complet. D'ailleurs, s'il avait été si mauvais, Todd Blackadder l'aurait remplacé par Matt Todd (au retour de Richie) quitte à titulariser deux joueurs de même profil (Richie + Matt). Mais, il ne l'a pas fait. Preuve que le joueur compte à ses yeux. Et je suis assez d'accord avec lui. En 2011, il a été titularisé à tous les matchs de la compétition, de la première journée à la finale. Je l'aurai placé dans les valeurs sures.