La Bledisloe Cup est Noire pour la 10ème fois consécutive

Les médias promettaient un meilleur visage des Australiens à l’Eden Park pour leur deuxième confrontation face aux Blacks dans le Rugby Championship. Pourtant, les Wallabies ont subi un deuxième revers. 22 à 0. Les Blacks, grâce à la botte de Carter et un essai de l’incontournable Israel Dagg, ont une nouvelle fois dominé leurs voisins jaunards et remportent la Blesdiloe Cup pour la 10ème année consécutive.

Israel Dagg Canterbury Crusaders All Blacks

Israel Dagg, auteur de l'essai des All Blacks

Le jeu a pourtant eu du mal à se débrider en première partie. Les deux équipes ont montré un jeu très rapide avec beaucoup de turn over. Les Blacks très dominateurs n’ont cependant pas réussi pas à concrétiser à cause de fautes de main liées à une précipitation générale mais aussi à cause d’une très bonne défense australienne (en particulier Sitaleki Timani, Michael Hooper et Adam Ashley Cooper). Seule la botte de Dan Carter a permis aux Blacks de marquer leur supériorité. A la mi-temps le score s’élevait à 9-0 pour les Néo-Zélandais.

La deuxième mi-temps repartait de plus belle avec un essai de Dagg à la 45ème minute. Mais là encore, les Blacks ont montré beaucoup de déchet sur les actions menant à l’en-but. Dan Carter a inscrit le reste des points au pied. Les Néo-Zélandais peuvent avoir des regrets car ils laissent trois occasions franches d’essai qui auraient pu alourdir le score et assombrir un peu plus le destin des Australiens. Mais l’essentiel a été assuré par les coéquipiers de Richie Mc Caw qui, chose rare, a été pénalisé à plusieurs reprises dans les rucks.

Les All Blacks pourront donc envisager la suite du Rugby Championship sereinement, à l’instar des Australiens. Robbie Deans, qui a déjà subi beaucoup de critiques la semaine dernière, n’est pas au bout de ses peines. Sa place à la tête des Wallabies semble être compromise, Ewen McKenzie étant en embuscade.

Ils ont convaincu : Israël Dagg, Liam Messam, Aaron Smith, et SBW (oui il faut le dire) du côté des Blacks, Michael Hooper du côté des Wallabies.
Ils ont moins convaincu : Ma’a Nonu du côté des Blacks, Berrick Barnes du côté des Wallabies.

La fiche de ce match ainsi que tous les résultats et le classement du Rugby Championship sont disponibles ici!

Author: Camille

Camille, tombée dans la marmite du rugby quand elle était petite (papa rugbyman oblige). Les 6 mois que j’ai passés en chez les Kiwis ont fortement contribué à développer ma passion pour le rugby de l’Hémisphère Sud. Bien sûr, comme tout les Néo-Zélandais j’ai développé un faible pour Richie Mc Caw et Dan Carter et une certaine arrogance lorsqu’il faut parler des Wallabies (tout ça avec ironie). Je défends bec et ongles le club des Manawatu Turbos, malgré les moqueries de certains (oui j’ai porté un saut vert sur ma tête pour aller les supporter et non il n’y a pas de photo à l’appui)!!

Share This Post On
1 comments
Nicolas
Nicolas

Un vraiment beau match plein d'intensité. Les All Blacks ont vraiment gagné le combat tactique, j'ai trouvé les Wallabies vraiment bloqués par la défense des Blacks. A chaque phase d'attaque australienne, les néo-zélandais étaient en surnombre en défense, et c'est ce qui m'a le plus impressionné dans la rencontre. Par contre, heureusement pour les Wallabies qu'en face ils ont été maladroits, parce que le score aurait pu (et même dû) être plus large. Par contre, j'ai bien aimé l'état d'esprit australien, qui voulaient à tout prix mettre un essai. Peut-être pas le bon choix, mais ça montre qu'ils voulaient vraiment développer du jeu.