Springboks : Perte d’influence

Comme les deux autres grandes nations de l’hémisphère Sud, les Sudafricains sont double-champions du monde. On s’attend donc, à chaque fois que les Springboks jouent, à voir évoluer des champions du monde potentiels.

Heyneke Meyer Springboks Blue Bulls Afrique du Sud South Africa

Heyneke Meyer déjà contesté - Crédits: France 24

Malheureusement, cette équipe est en perte continue d’influence depuis l’année faste de 2009, où elle avait gagné le tournoi phare des Trinations, une franchise sudafricaine (les Bulls) avait gagné le tournoi de Super Rugby sur un score sans appel contre la meilleure équipe neozelandaise de l’année 2009 (Chiefs), et enfin les Springboks avaient gagné la série de matchs lors de la tournée des Lions britanniques. L’année 2010 a encore été une bonne année pour les franchises sudafricaines en Super Rugby, avec une deuxième finale 100% sudafricaine (Bulls vs Stormers) après celle de 2007 (Sharks vs Bulls).

Mais c’était déjà le début de la fin pour les Springboks :
– Plus un seul titre depuis 2009
– 5 défaites sur 6 matchs dans les Trinations 2010,
– 3 défaites en 4 matchs dans les Trinations 2011,
– élimination en quart de finale à la RWC2011.

La fédération (SARU) changea alors tout l’encadrement et plusieurs joueurs phares prirent leurs retraites de l’équipe nationale (Fourie du Preez, Victor Matfield, Butch James, Dannie Roussow, CJ van der Linde, et peut-être aussi Bakkies Botha). On nomma Heineke Meyer (le gourou des Bulls) Head coach des Springboks, poste qui aurait du lui revenir 4 ans plus tôt.

Patrick Pat Lambie Springboks Sharks Natal Durban

Pat Lambie, l'ouvreur arrière des Sharks, étrangement mis de côté

Nouvelle équipe, nouvel encadrement, nouveaux espoirs ! Mais ces espoirs tournent déjà au désespoir (encore augmenté avec cette défaite prévisible contre les Wallabies). Est-ce que Heineke Meyer est venu quatre ans trop tard ? Parce qu’il semble adepte d’une stratégie de jeu dépassée. Il a un plan et il maintient son cap quoiqu’il arrive. Sa stratégie de domination physique des avants et de lancement de bombes sur les lignes adverses, cette stratégie, a fait la réussite des Bulls qui ont gagné tous les 3 titres de Champions Super Rugby engrangés par l’Afrique du Sud. On ne change pas une formule qui gagne. Il est tout aussi persuadé que si les résultats ne sont pas encore visibles, c’est simplement parce que les joueurs n’ont pas encore complètement intégrés la stratégie dans leurs têtes et que la préparation physique n’est pas encore achevé.

Heineke Meyer n’est pas seulement borné, mais il est aussi extremement fidèle… aux joueurs qu’il connait. Le cas le plus parlant est Morné Steyn. Le demi d’ouverture sudafricain n’est plus aussi incontesté et indiscutable qu’il était 3 ans auparavant. Aujourd’hui, il y a meilleur à son poste :

1er postulant : Patrick Lambie, le demi d’ouverture des Sharks. Ce jeune talent correspond parfaitement aux meneurs de jeu que l’hemisphère Sud sait produire. Cependant, Heineke ne le connait pas, et ne lui fait pas confiance : pas de temps de jeu alors qu’il chauffe le banc à chaque match.

Elton Jantjies Lions Johannesburg Gauteng Golden Springboks

Elton Jantjies, brillant mais inconstant

2e postulant : Elton Jantjies, le demi d’ouverture des Lions. Ce diamant qui doit être taillé ne correspond pas à la stratégie de jeu du coach. Après avoir été dans le groupe pour la tournée d’Eté des Anglais et le début du Rugby Championship, il a été retiré récement.

3e postulant : Johann Goosen, le demi d’ouverture des Cheetahs. Heineke Meyer a fait de ce jeune joueur de 20 ans son numéro 2 au poste de demi d’ouverture. Goosen est extremement doué et voué à devenir le N°10 titulaire pour la prochaine coupe du monde en 2015.

Johan Goosen Free State Cheetahs Springboks Bloemfontein

Le très prometteur Johan Goosen

Ces 3 postulants sont déjà meilleurs que Morné Steyn aujourd’hui en 2012 ! Avec Morné Steyn aux commandes, les Springboks roulent avec le frein à main enclanché. Ils annihilent le potentiel de leurs arrières et ils ne profitent pas forcément de l’efficacité au pied de Morné Steyn, car les adversaires donnent très peu de pénalités.

Heineke Meyer n’a donc pas de plan B pour résoudre l’inefficacité de son équipe et son incapacité à gagner des matchs tendus et complexes. Mais sa solution est la bonne, si et seulement si, il a ses avants titulaires en pleine forme. Il faut rappeler qu’il lui manque Bismarck du Plessis, Heinrich Brussow, Schalk Burger et Juan Smith. Avec ces 4 joueurs, les avants sudafricains sont beaucoup plus impressionnants, et cela facilitera d’autant plus le travail du demi d’ouverture.

Sans ces quatre fantastiques, il faut donc adopter un plan B. Et cela manque cruellement aux sudafricains …

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
4 comments
adrien
adrien

Tu devrais écrire un article pour mon blog toi pour avoir plus de visibilité! Merci pour ces commentaires en tout cas

Shepard
Shepard

J'ai le temps alors je continue... Donc, en 7, Marcell Coetzee serait pour moi le titulaire. Même si des mecs comme Rynhardt Elstadt pourrait aussi avoir leur chance. Mais Coetzee semble un cran au-dessus. Ce joueur est monstrueux. En 8, Duane Vermeulen. Dans le registre défensif, il est le meilleur 8 du rugby mondial, à mon avis. Alors dire que Juan Smith, Schalk Burger et même Heinrich Brussöw manquent aux Boks, c'est complètement faux. Les joueurs qu'on a à notre disposition, surtout au niveau du pack, sont juste excellents. Le choix est démentiel. On a juste les pépins physiques qui nous embêtent. Heinrich Brüssow est très bon, j'aime beaucoup le joueur... Mais des mecs comme Derick Minnie impressionnent encore plus... Il est blessé. En 9, je mets Pienaar. On manque de bons joueurs à ce poste. Sarel Pretorius a fait un très mauvais Super. Mais il semble très bon, en ce moment, en Currie avec Free State. Il jouera avec les Cheetahs, l'année prochaine, ce qui est une bonne nouvelle. Pretorius est peut-être le futur 9 des Boks, le successeur de Du Preez. Ruan Pienaar n'est pas mauvais, mais il joue en Ulster... Les sélections doivent, selon moi, se limiter qu'au Sud. Le nord, c'est le nord. Pienaar, c'est à défaut, en attendant mieux. En AFS, on a le prometteur Piet Van Zyl lui aussi des Cheetahs. Il a fait une très bonne saison. Personne n'en parle mais il est bon et encore assez jeune. Il y a aussi Michael Bondesio des Lions, pas mauvais. Pour Duvenage, il n'a pas fait une bonne saison. S'il veut être bok, faudra qu'il fasse mieux qu'en 2012. Louis Schreuder pourrait lui prendre sa place de titulaire chez les Stormers. A voir au prochain Super. En 10, Johan Goosen est le meilleur au poste et de loin. Avant sa blessure, il était, selon les statistiques, le meilleur ouvreur de la compétition bien devant Cruden. Très sûr au pied, bon en défense, il anime très bien... il semble très mature pour son âge (voir Crusaders-Cheetahs 2012). Son jeu ne souffre d'aucune faiblesse, très complet comme un certain Dan Carter. Jantjes aussi pourrait avoir sa chance mais comme tu le dis, il est beaucoup trop irrégulier. Tout l'inverse d'un Goosen. Pour Lambie, avec le départ de Michalak, il va redevenir l'ouvreur à temps plein des Sharks. L'arrière, c'est fini pour lui, dès le prochain Super. A moins que Plumtree en décide autrement mais ça m'étonnerait. Il est meilleur en 10 qu'en 15 mais en 10, ya Goosen maintenant. Steyn, Grant, pas assez bons. En 11, on a là encore, un choix très large. Hougaard est peut-être un des meilleurs ailiers du monde. Il est nul en 9, un jeu au pied tactique assez nul. Il est bien meilleur à l'aile (voir Super 14 2010). Willie le Roux est aussi très très doué. Enorme avec les Cheetahs et les Griquas. Hougie et Le Roux sont, pour moi, les choix numéro 1 en 11. Un cran au-dessus des très bons Basson, Mvovo, Habana, Killian... Raymond Rhule, des Cheetahs, est lui un futur très grand joueur. A l'aile, il impressionne. A suivre. Sûrement notre futur 11 Bok. Au centre. En premier centre (12), nos meilleurs éléments sont Frans Steyn, Juan De Jongh et Tim Whitehead. En second centre (13), les meilleurs sont De Jongh, Paul Jordaan et Robert Ebersohn. Tous ces mecs peuvent être titulaires. Jean De Villiers peut et devrait partir en retraite. En 14, JP Pietersen est incontestable. Mais il est blessé... En son absence, je titulariserais Aplon. Si Van Den Heever redevient le Gerhard Van Den Heever de 2010, il pourrait titiller Pietersen mais ça ne sembe pas pour tout de suite. Quel talent gâché. Enfin, à l'arrière, pour terminer, j'alignerais Jaco Taute. Il peut aussi évoluer centre, (12 comme 13) il joue très bien aussi à ce poste d'ailleurs mais il paraît meilleur encore à l'arrière. Avec lui en 15, on a de quoi rivaliser avec les aussies (Beale) et les Blacks (Dagg, Taylor, Robinson...). Comme très bons arrières, les sud africains ont également Joe Pietersen. Ludik, Viljoen sont légèrement en-dessous, selon moi. Et il y a aussi Andries Coetzee des Lions. Il est énorme aussi, depuis la fin du Super 2012. A surveiller. Ouf.

Shepard
Shepard

Pour la troisième ligne, on fait face à une crise avec les blessures. En 6, Brüssow est de retour depuis ce week end en Currie Cup. Il devrait être appelé. Siya Kolisi (excellent défenseur, plaqueur, puissant), Derick Minnie (le meilleur gratteur sud af du Super 2012) auraient pu être appelés mais ils sont blessés. Ils méritaient peut-être plus la sélection qu'un Brussow... Ce dernier n'a pas fait une saison exceptionnelle. Mais sur les derniers matchs, avant sa blessure, ont à mon avis, relevé sa saison. Et samedi, il a fait un très bon match pour son retour. Avec les blessures, en 6, je titulariserais Brüssow (invaincu contre les Blacks) ou le fantastique Deon Fourie voire Keegan Daniel. CJ Stander est très bon aussi. En 7, je mets Marcell Coetzee. Trop bon pour qu'on se passe de lui. En 8, Duane Vermeulen. Ces 2 joueurs sont les meilleurs à leur poste. J'arrête là, c'est beaucoup trop long. En gros, voilà, l'équipe que je mettrais : 1.Beast ou JC Janse Van Rensburg ou Kitshoff 2.Strauss (Bismarck blessé) 3.Pat Cilliers (Oosthuizen blessé) 4.Etzebeth 5.Bekker ou Kruger 6.Brussöw ou Fourie ou Daniel (Minnie et Kolisi blessés) 7.Coetzee 8.Vermeulen 9.Pienaar (Pretorius revient bien, attention à lui) 10.Goosen 11.Hougie ou Le Roux 12.Frans Steyn ou De Jongh 13.De Jongh ou Jordaan ou Ebersohn 14.Aplon (Pietersen blessé) 15.Taute Ton article est un peu court, dommage. T'aurais dû évoquer tous les postes.

Shepard
Shepard

Il faut revoir toute l'équipe. Meyer est très décevant dans ses choix, dans sa gestion humaine de l'effectif (Daniel et Bekker out à cause d'un mauvais match)... Presque tous ses choix sont contestables. En pilier gauche, Beast n'est pas en forme. Et malgré sa puissance dans le jeu, il a ses limites en mêlée fermée. JC Janse Van Rensburg est sans nul doute le meilleur pilier de l'AFS niveau puissance en mêlée. Quand on connait l'importance de ce secteur au niveau international... Janse Van Rensburg devrait avoir sa chance. Il y a aussi Kitshoff qui n'est pas mauvais, gros potentiel en plus. Bon en mêlée, disponible dans le jeu courant. JC Janse Van Rensburg n'apporte pas assez dans le jeu, ce qui est dommage. Mais j'aurais tout de même essayer ce dernier en 1. Greyling est très fort dans le jeu mais beaucoup trop pénalisé en mêlée. Au talonnage, Bismarck est blessé. Vraiment un coup dur, probablement le fer de lance du pack Bok. Adriaan Strauss est aussi un très bon talonneur, il fait une saison exceptionnelle avec les Cheetahs. Même s'il ne semble pas au mieux, il est pour moi incontestable en l'absence de Du Plessis. Il a même falli prendre la place de Bismarck. Lui ne se fait pas pénaliser bêtement. Et si Bismarck a un point faible, c'est bien la discipline. Mais son apport dans le jeu, sa puissance font de lui le meilleur talonneur du monde. Donc, sans Bismarck, c'est très chaud. En pilier droit, Jannie n'a jamais eu le niveau international. Le titulaire au poste devrait être Coenie Oosthuizen. Coenie est meilleur à droite qu'à gauche, en mêlée ça se voit. Il est très mobile, puissant en mêlée, il gratte beaucoup de ballons (exceptionnel pour un pilier), il est adroit balle en main, doué techniquement. Aucun point faible, peut-être la discipline. Potentiellement, un des meilleurs du monde à son poste. Sa blessure, nous a fait très mal. Mais même sans sa blessure, Jannie aurait malheureusement conservé sa place grâce à Meyer. Avec Oosthuizen blessé, les performances très moyennes de Jannie, j'aurais titularisé Pat Cilliers. Il tient en mêlée, et il est bon dans le jeu. Joueur un peu sous-côte à mon avis tant il a fait mal ces dernières années à ces opposants (Beast en fait partie...), en Super comme en Currie. En 4, Etzebeth indéboulonnable. Avec sa suspension, je mettrais Alberts. Ou Pieter Steph Du Toit. Mais, je suis sûr que Flip VDM sera titulaure. Meyer aime beaucoup trop les Bulls. Pas besoin de Bakkies, pas du tout. On a ce qu'il faut où il faut. En 5, Bekker aurait dû être le successeur de Matfield. Un très mauvais match de sa part, il sort du groupe. Quand on voit les Steyn, Potgieter, enchaîner les mauvais matchs et rester en place... C'est pas très sympa pour Bekker. Il méritait au moins une seconde chance. En 2009, 2010, 2011, il était sûrement le meilleur 2ème ligne du monde avec Thorn. Matfield aurait dû laisser sa place depuis le Tri Nations 2010. Heureusement, le Bulls (encore...) Juandré Kruger est excellent aussi. Il mérite aussi la titularisation, pas autant qu'un Bekker toutefois. Kruger est supérieur à Bekker dans un seul domaine : la touche. Il excelle dans ce secteur. Mais Bekker reste le boss malgré sa saison 2012 assez décevante.