Les All Blacks défient les Springboks à Soweto

Les All Blacks ont remporté le Rugby Championship grâce à leur large victoire sur les Pumas le week end dernier à La Plata. Mais croire qu’ils se rendront à Soweto sans motivation est ne pas connaître l’histoire de la rivalité entre les hommes en noirs et les Springboks! Les petites phrases assassines envoyées cette semaine dans les deux camps en sont la preuve! Les Sud Africains ont eux aussi sorti une grosse performance face à des Wallabies à la rue. Donc ce match prévu samedi à 17h a tout du match à ne manquer sous aucun prétexte!

Johan Goosen Richie McCaw Tony Woodcock Springboks All Blacks Soweto Cheetahs

Johan Goosen sera cette fois titulaire pour son deuxième match contre les All Blacks - Crédits: Getty Images

Tout commence avec Ian Foster, l’adjoint d’Hansen, qui prévient les Springboks de ne pas jouer un rugby trop expansif au risque de se faire sanctionner par son équipe! “Jouer un jeu trop expansif crée un risque d’erreur important, nous sommes passé par là et maîtrisons notre sujet. Cela ne vient pas naturellement mais avec du travail”. Et Foster de rajouter de la pression sur Johan Goosen (qui évoluera à l’ouverture samedi) en rappelant “qu’il est encore jeune et cherche encore ses marques au niveau international, le match de samedi sera peut être trop gros pour lui”. On continue avec Carlos Spencer, ancien ouvreur international des All Blacks qui lui n’y va pas de main mortes! Selon lui, “les Springboks avaient besoin d’une belle victoire mais les Australiens étaient faibles, je pense que les All Blacks vont les détruire ce week end”! Tout en finesse! Il faut toutefois se rappeler que Spencer s’est fait virer comme un malpropre par les Lions de Johannesburg il y a quelques semaines ce qui explique peut être ces commentaires teintés de vexation. Le dernier en date est Steve Hansen, entraîneur des All Blacks, qui ne semble pas impressionné de jouer dans un stade de 90 000 places acquis entièrement à ses adversaires! “Nous avons joué dans de nombreux stade du monde et nous trouvons que ces lieux sont bien souvent les mêmes… les lignes sont les mêmes, il y en a une médiane et deux aux 22m. Ce stade n’a aucune importance pour nous.” Un excès d’arrogance un peu puéril mais nécessaire et compréhensible compte tenu de l’enjeu et de l’importance d’un tel choc. Les All Blacks se sentent, à raison, très forts et aimeraient gagner pour se rapprocher du record de succès consécutifs détenu par… la Lituanie!! Je reconnais que je préférerais voir la Nouvelle Zélande détenir ce record qu’une modeste équipe des pays de l’est!

Hosea Gear Highlanders All Blacks

Hosea Gear sera titulaire

Pas de réponses à ces provocations du côté des Springboks, il est vrai que Peter de Villiers n’est plus là ce qui limite les joutes verbales! Les supporters Sud Africains et le groupe des Boks sont semble t’il apaisés depuis les changements opérés par Heyneke Meyer dans la stratégie de jeu de l’équipe et le succès probant face aux Wallabies à Pretoria. L’ancien manager des Bulls s’est contenté en conférence de presse d’afficher sa confiance en déclarant “nous avons un ratio de 80% de coups de pieds réussis, une défense incroyable, nous ne laissons passer aucune opportunité et allons tout faire pour les mettre sous pression. C’est très difficile de battre les All Blacks mais si nous ne nous en croyons pas capables, il n’y a aucun intérêt à entrer sur le terrain!“. L’actualité de ce début de semaine était plutôt accaparée par les Currie Cup et les différents transferts autour des Lions ou des Southern Kings. Meyer pourra cette semaine profiter d’une continuité impossible depuis sa prise de fonction, la même équipe que celle ayant dominé les Australiens étant alignée ce week end.

Jean de Villiers Springboks Stormers Western Province

Jean de Villiers, discret mais efficace

Sur le papier et même si le match à lieu en Afrique du Sud, les All Blacks partent largement favoris. Leur défense et leur capacité de contre attaque sont en effet impressionnantes depuis le début de ce Rugby Championship où ils ont toujours su se défaire des pièges tendus par leurs adversaires, en particulier face aux Springboks et aux Pumas à domicile. Comme l’a sous entendu Ian Foster, le groupe des All Blacks a peu changé depuis deux ans et les joueurs ont conservé leurs automatismes, d’autant plus que les kiwis n’ont pas subi trop de blessures importantes contrairement aux Springboks et surtout aux Wallabies. Cette chance de pouvoir travailler dans la continuité est un atout indéniable, d’autant plus compte tenu de l’expérience de cadres du groupe évoluant à des postes clés comme Richie McCaw, Daniel Carter, Conrad Smith ou d’un Ma’a Nonu retrouvé depuis qu’il est libéré de la présence de qui vous savez! Les différents trajets des Néo Zélandais passés de leur île à l’Argentine pour rejoindre l’Afrique du Sud cette semaine pourrait éventuellement les fatiguer mais les joueurs ont l’expérience du Super Rugby donc l’impact devrait être mineur. Alors même si les deux équipes sortent de deux grosses performances face à deux équipes plus modestes, l’avantage est kiwi pour le moment, même si l’effectif Néo Zélandais semble plus vieillissant alors que les Sud Africains ont une belle marge de progression avec les nombreux débutants du groupe.

Ce sera le deuxième match des Springboks au FNB Stadium de Soweto (également connu sous le nom de Soccer City ou National Stadium) depuis sa rénovation pour le Mondial 2010. Le premier match, déjà face aux All Blacks en 2010, s’était soldé par une défaite pour les Sud Africains qui tacheront de laver cet affront!

XV de départ Springboks: 1. Tendai “Beast” Mtawarira (Sharks – 40 sélections) – 2. Adriaan Strauss (Cheetahs – 17 sélections) – 3. Jannie du Plessis (Sharks – 38 sélections) – 4. Eben Etzebeth (Stormers – 7 sélections) – 5. Andries Bekker (Stormers – 28 sélections) – 6. Francois Louw (Bath Rugby, ENG – 13 sélections) – 7. Willem Alberts (Sharks – 16 sélections) – 8. Duane Vermeulen (Stormers – 3 sélections) – 9. Ruan Pienaar (Ulster, IRL – 59 sélections) – 10. Johan Goosen (Cheetahs – 3 sélections) – 11. Francois Hougaard (Bulls – 23 sélections) – 12. Jean de Villiers (Stormers – cap – 80 sélections) – 13. Jaco Taute (Lions – 1 sélection) – 14. Bryan Habana (Stormers – 82 sélections) – 15. Zane Kirchner (Bulls – 20 sélections)
Banc Springboks: 16. Tiaan Liebenberg (Stormers – 4 sélections) – 17. Coenie Oosthuizen (Cheetahs – 1 sélection) – 18. Flip van der Merwe (Bulls – 19 sélections) – 19. Marcell Coetzee (Sharks – 8 sélections) – 20. Elton Jantjies (Lions – 1 sélection) – 21. Juan de Jongh (Stormers – 11 sélections) – 22. Patrick Lambie (Sharks – 16 sélections)

XV de départ All Blacks: 1. Tony Woodcock (Blues – 90 sélections) – 2. Andrew Hore (Highlanders – 70 sélections) – 3. Owen Franks (Crusaders – 39 sélections) – 4. Brodie Retallick (Chiefs – 8 sélections) – 5. Sam Whitelock (Crusaders – 33 sélections) – 6. Liam Messam (Chiefs – 15 sélections) – 7. Richie McCaw (Crusaders – cap – 111 sélections) – 8. Kieran Read (Crusaders – 43 sélections) – 9. Aaron Smith (Highlanders – 8 sélections) – 10. Daniel Carter (Crusaders – 90 sélections) – 11. Hosea Gear (Highlanders – 11 sélections) – 12. Ma’a Nonu (Blues – 71 sélections) – 13. Conrad Smith (Hurricanes – 61 sélections) – 14. Cory Jane (Hurricanes – 37 sélections) – 15. Israel Dagg (Crusaders – 20 sélections)
Banc All Blacks: 16. Keven Mealamu (Blues – 98 sélections) – 17. Ben Franks (Crusaders – 20 sélections) – 18. Luke Romano (Crusaders – 6 sélections) – 19. Adam Thomson (Highlanders – 27 sélections) – 20. Piri Weepu (Blues – 64 sélections) – 21. Aaron Cruden (Chiefs – 15 sélections) – 22. Tamati Ellison (Highlanders – 1 sélection)

Rodrigo Roncero Pumas Argentine Argentina Stade Français

Clap de fin pour Rodrigo Roncero

L’autre match du tournoi verra les Wallabies défier les Pumas à Rosario. Les deux équipes joueront ce match pour l’honneur mais les conséquences seront différentes pour les perdants. En effet les Argentins n’ont rien à perdre et souhaiteront jouer le coup à fond pour redorer leur blason après le non match de semaine passée et surtout pour fêter dignement le départ à la retraite de Rodrigo Roncero! Ces Wallabies recomposés sont à la portée des hommes de Santiago Phelan! Les Australiens ont encore subi cinq changements après les blessures et pépins physiques reçus face aux Springboks. Une équipe expérimentale avec trois seconde ligne pour bétonner le pack et le médiocre Nick Cummins à l’aile est alignée par Robbie Deans. Les Aussies risquent donc de se faire contrer avec une équipe si peu mobile si leurs carences en défense restent aussi flagrantes. Deans semble en tout cas être atteint par le même mal que Marc Lièvremont en titularisant un 15 à l’ouverture et un 10 à l’arrière! Robbie Deans joue son poste sur cette rencontre même si beaucoup pensent qu’il est déjà condamné à être remplacé après la tournée de novembre par Ewen McKenzie! Les Argentins ont une occasion en or de remporter leur première rencontre mais devront rester concentrés, ce qui leur a fait défaut face aux All Blacks!

XV de départ Pumas: 1. Rodrigo Roncero (Libre – 54 sélections) – 2. Eusebio Guiñazú (Libre – 23 sélections) – 3. Juan Figallo (Montpellier HR, FRA – 14 sélections) – 4. Manuel Carizza (Libre – 28 sélections) – 5. Patricio Albacete (Stade Toulousain, FRA – 51 sélections) – 6. Julio Farías Cabello (Tucuman RC – 15 sélections) – 7. Juan Manuel Leguizamón (Lyon OU, FRA – 42 sélections) – 8. Juan Martín Fernández Lobbe (RC Toulon, FRA – cap – 48 sélections) – 9. Martín Landajo (CA San Isidro – 13 sélections) – 10. Juan Martín Hernández (Racing Metro 92, FRA – 36 sélections) – 11. Horacio Agulla (Bath Rugby, ENG – 39 sélections) – 12. Santiago Fernández (Montpellier HR, FRA – 23 sélections) – 13. Marcelo Bosch (Biarritz Olympique, FRA – 15 sélections) – 14. Gonzalo Camacho (Exeter Chiefs, ENG – 16 sélections) – 15. Lucas González Amorosino (Montpellier HR, FRA – 19 sélections)
Banc Pumas: 16. Agustín Creevy (Montpellier HR, FRA – 18 sélections) – 17. Juan Pablo Orlandi (Racing Metro 92, FRA – 9 sélections) – 18. Leonardo Senatore (G y E Rosario – 13 sélections) – 19. Tomás Leonardi (San Isidro Club – 12 sélections) – 20. Nicolás Vergallo (Stade Toulousain, FRA – 29 sélections) – 21. Nicolas Sanchez (Bordeaux Bègles, FRA – 4 sélections) – 22. Juan Imhoff (Racing Metro 92, FRA – 10 sélections)

XV de départ Wallabies: 1. James Slipper (Reds – 28 sélections) – 2. Tatafu Polota Nau (Waratahs – 39 sélections) – 3. Ben Alexander (Brumbies – 44 sélections) – 4. Kane Douglas (Waratahs – 2 sélections) – 5. Nathan Sharpe (Force – cap – 110 sélections) – 6. Sitaleki Timani (Waratahs – 6 sélections) – 7. Michael Hooper (Brumbies – 7 sélections) – 8. Radike Samo (Reds – 21 sélections) – 9. Nick Phipps (Rebels – 6 sélections) – 10. Kurtley Beale (Rebels – 30 sélections) – 11. Digby Ioane (Reds – 30 sélections) – 12. Pat McCabe (Brumbies – 16 sélections) – 13. Ben Tapuai (Reds – 1 sélection) – 14. Nick Cummins (Force – 0 sélection) – 15. Michael Harris (Reds – 4 sélections)
Banc Wallabies: 16. Saia Fainga’a (Reds – 18 sélections) – 17. Benn Robinson (Waratahs – 50 sélections) – 18. Dave Dennis (Waratahs – 9 sélections) – 19. Scott Higginbotham (Reds – 19 sélections) – 20. Liam Gill (Reds – 4 sélections) – 21. Brett Sheehan (Force – 4 sélections) – 22. Dominic Shipperley (Reds – 3 sélections)

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
0 comments