Le XV des Samoa annoncé pour défier le XV de France

Stephen Betham vient d’annoncer son XV de départ pour défier le XV de France samedi en fin d’après midi au Stade de France. Les Samoans restent sur deux succès probants face au Canada mais surtout une victoire historique au Millenium Stadium contre le Pays de Galles. Six joueurs évoluant en Top 14 seront présents sur la feuille de match dont trois comme titulaires, le Clermontois Ti’i Paulo (photo), le Toulousain Census Johnston ainsi que le Castrais Joe Tekori.

XV de départ: 1. Sakaria Taulafo (London Wasps, ENG) – 2. Ti’i Paulo (ASM Clermont, FRA) – 3. Census Johnston (Stade Toulousain, FRA) – 4. Filo Paulo (North Harbour, NZL) – 5. Iosefa Tekori (Castres Olympique, FRA) – 6. Ofisa Treviranus (London Irish, ENG) – 7. Maurie Fa’asavalu (Harlequins London, ENG) – 8. Taiasina Tuifua (Newcastle Falcons, ENG) – 9. Kahn Fotuali’i (Ospreys, WAL) – 10. Tusi Pisi (Hurricanes, NZL) – 11. David Lemi (Worcester Warriors, ENG) – 12. Johnny Leota (Sale Sharks, ENG) – 13. George Pisi (Northampton Saints, ENG) – 14. Paul Perez (Libre) – 15. Robert Lilomaiava (Laulii, SAM)

Banc: 16. Ole Avei (Bordeaux Bègles, FRA) – 17. Villiamu Afatia (SU Agen, FRA) – 18. James Johnston (Harlequins London, ENG) – 19. Fa’atiga Lemalu (Stade Montois, FRA) – 20. Tivaini Fomai (Hawke’s Bay, NZL) – 21. Jeremy Su’a (Crusaders, NZL) – 22. Ki Anufe (Marist Auckland, NZL) – 23. Reupena Levasa (Vailele, SAM)

Ti'i Paulo de Clermont titulaire face à la France

Le talonneur Clermontois Ti'i Paulo sera titulaire contre le XV de France au Stade de France

Coupeurs de têtes, agressifs, violents, dangereux… beaucoup de termes pour décrire le jeu des Samoans. Mais sauf erreur de ma part, les Islanders ne sont pas champions du monde et sont plus habitués aux défaites face aux nations majeures du rugby mondial. Cette équipe reste solide et doit être abordée sérieusement mais le XV de France que l’on voit depuis deux semaines devrait venir à bout des coéquipiers du capitaine David Lemi. Toutefois les hommes de Philippe Saint André ne sont pas à l’abri “d’agressions” comme celle commise par Taiasina Tuifua sur Dan Biggar le week end dernier et restée sans sanction. Le XV de départ a été modifié à plusieurs niveaux, tout d’abord au poste de talonneur où le Clermontois Ti’i Paulo a été préféré au Bordelo Bèglais Ole Avei qui se retrouve sur le banc. En seconde ligne le Catalan Daniel Leo n’est plus sur la feuille de match et le puissant Iosefa Tekori est titularisé pour la première fois de cette tournée aux côtés de l’ancien joueur des Blues d’Auckland Filo Paulo. La troisième ligne, impressionnante face au Pays de Galles est reconduite et devrait offrir un beau combat contre celle des Bleus aux spectateurs du Stade de France.

Derrière, l’absence de Paul Williams, blessé et absent 4 à 6 semaines, permet à Johnny Leota, auteur du dernier essai face au Pays de Galles, d’être titularisé avec George Pisi au centre. Ces deux joueurs habitués du Super Rugby, de l’ITM Cup et du championnat Anglais doivent être rapidement mis sous contrôle. La charnière et les ailes restent inchangées. Enfin Robert Lilomaiava, transfuge du Rugby à VII et auteur de quatre essais face au Canada, pourra enfin se tester face à une nation majeure. Il sera à surveiller comme le lait sur le feu! Ki Anufe et Reupena Levasa, peu habitués au haut niveau, prendront place sur le banc.

Si le rugby Samoan dans son ensemble vous intéresse, cet article paru ici en début de semaine va vous plaire!

Le groupe complet des Samoa est à retrouver sur cette page!

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On