Western Force – Vers une énième saison du renouveau?

S’il y a une valeur qui perdure du côté de Perth depuis quelques saisons, c’est bien celle de l’instabilité! En effet la Western Force semble avoir du mal à atteindre ses ambitions et à devenir une franchise sérieuse et respectée, ne serait-ce qu’en Australie. Malgré des ressources abondantes grâce à des sponsors liés au commerce des matières premières la Force manque de stabilité et ne peut donc construire sur la durée. Après une vague importante de transferts entre 2011 et 2012, la franchise de Perth a remis ça, au niveau des joueurs, du staff mais aussi des dirigeants! La mayonnaise peut elle prendre?

Matt Hodgson et Michael Foley les deux hommes forts de la Western Force

Matt Hodgson remplace Nathan Sharpe comme capitaine de la Western Force alors que Michael Foley est devenu entraîneur de la franchise de Perth - Crédits: Daniel Wilkins (PerthNow)

Leur saison 2012

En terminant bons derniers de la poule Australienne et globalement 14e au tableau final du Super Rugby 2012, la Western Force a complètement manqué sa saison sur le terrain. En coulisse, elle n’a pas non plus été épargnée par les affaires médiatiques, son entraîneur Richard Graham ayant été débarqué en milieu de saison après un putsch des joueurs. En effet après la fuite dans la presse de son futur transfert aux Queensland Reds (sans qu’aucun joueur des deux équipes ne soit au courant) et alors qu’il négociait les prolongations de certains de ses hommes à Perth, ceux ci se sont sentis trahis. Avec seulement trois victoires au compteur (dont deux face aux Reds et aux Waratahs), la Western Force n’a pas rempli ses objectifs et, alors que les Brumbies et les Rebels progressent rapidement, n’attire plus les jeunes joueurs Australiens.

Rien a fonctionné l’an dernier, aussi bien au niveau défensif qu’offensif avec une ligne de trois quarts peu expérimentée et orpheline de James O’Connor parti à Melbourne. La conquête qui sur le papier paraissait alléchante avec une grosse troisième ligne n’a pas été non plus au rendez vous, David Pocock ayant manqué de nombreuses rencontres sur blessures. Seul Nathan Sharpe a surnagé dans un effectif qui a passé son temps sous l’eau. L’absence d’ouvreur de métier dans l’équipe a été un handicap tout au long de la saison! Quelques rares satisfactions toutefois grâce à quelques jeunes joueurs qui ont su tirer leur épingle du jeu comme Salesi Manu, Angus Cottrell ou Kyle Godwin. Il faut maintenant espérer que leur temps de jeu respectif soit plus important en 2013!

Steve Meehan Assistant Adjoint Western Force Bath Stade Français

Steve Meehan, un adjoint expérimenté pour aider Michael Foley

Le staff

Avec le départ de Richard Graham vers les Queensland Reds et la mise à pied de son adjoint Phil Blake, c’est une grosse partie du staff technique qui a du être recomposée. Michael Foley, pourtant auteur d’une saison calamiteuse à la tête des NSW Waratahs, a hérité du poste d’entraîneur en chef! Un choix surprenant tant ses choix à la tête de la franchise de Sydney ont paru déroutants en 2012! Chris Webb l’a rejoint en tant que Manager en charge du haut niveau après avoir été licencié par les Tahs! Le tandem fort critiqué à Sydney pourra toutefois bénéficier d’adjoints de qualité dont Nick Stiles, maintenu comme entraîneur des avants et dont le niveau est réputé dans toute l’Australie. Steve Meehan, l’ancien entraîneur de Bath Rugby et adjoint de Nick Mallett et Fabien Galthié au Stade Français arrive comme entraîneur des arrières. Enfin Phillip Fowler, spécialiste de stratégie, de psychologie et du jeu au pied hautement respecté aussi bien en Australie qu’en Nouvelle Zélande ainsi que David Wessels, spécialiste de la défense Sud Africain complètent ce staff new look.

Les transferts

Hugh McMeniman de retour en Australie après le Japon

Hugh McMeniman de retour en Australie postule pour une place chez les Wallabies

Avec les départs de David Pocock, Napolioni Nalaga et Nathan Sharpe, la Western Force a perdu trois joueurs de qualité. Une habitude après les départs successifs de Matt Giteau, Drew Mitchell et James O’Connor les années précédentes. D’autres titulaires réguliers ont également quitté le navire de gré ou de force comme David Harvey, Gene Fairbanks, Cameron Shepherd, Rory Sidey ou James Stannard! Pour les remplacer Michael Foley a fait appel à quelques noms étrangers connus, comme le demi de mêlée Néo Zélandais Alby Mathewson en provenance des Blues d’Auckland et qui compte quelques sélections avec les All Blacks ou l’ouvreur Sud Africain des Cheetahs Sias Ebersohn. Mais ces deux joueurs n’étaient que remplaçants dans leurs franchises, respectivement devancés par Piri Weepu et Johan Goosen, donc rien annonce une charnière compétitive et complémentaire!  Le flanker au profil de plaqueur gratteur Chris Alcock quitte les Waratahs pour la côte ouest où il tentera de faire oublier Pocock… pas une mince affaire! Hugh McMeniman, ancien seconde ligne des Wallabies qui s’était oublié au Japon revient au pays et semble en très grande forme maintenant que les blessures semblent le laisser tranquille. Sam Norton Knight revient lui aussi du pays du soleil levant mais sa réputation n’est pas flamboyante en Australie après ses prestations hasardeuses avec les Waratahs il y a quelques saisons. Son passage au Pays de Galles n’a pas non plus marqué les mémoires. Enfin Jayden Hayward, Néo Zélandais polyvalent 10/12 traverse la mer de Tasman après deux saisons aux Highlanders puis aux Hurricanes.

La Force a également recruté des jeunes joueurs dont deux membres de l’équipe d’Australie Sevens, Ed Stubbs et Solomoni Rasolea, venus apporter un peu de skills à des ailiers adeptes du tout droit. L’ancien treiziste Chris Tuatara Morrison arrive des Northern Suburbs de Sydney avec la réputation d’avoir le même style de jeu que SBW… En gros ce que l’on annonce dès qu’un treiziste passe à XV! Il est cependant inquiétant que le staff de la Western Force ne sache pas convaincre ou faire confiance à ses jeunes formés localement et qui réussissent ailleurs comme Dane Haylett Petty (parti au Biarritz Olympique en 2010), Zack Holmes (parti aux Brumbies en 2012), Paul Alo Emile (parti aux Rebels en 2012) ou Cruze Ah Nau (qui vient de signer aux Rebels). Vous pouvez retrouvez l’intégralité des transferts ici

L’équipe poste par poste

Nathan Charles Western Force Cystic fibrosis

Nathan Charles, titulaire indiscutable depuis 2 ans. Bel exploit pour ce joueur atteint de mucoviscidose.

Peu de changements en première ligne par rapport à la saison dernière où Nathan Charles devrait rester le talonneur numéro 1 de l’équipe. Ben Whittaker, habituel second, étant blessé pour le début du Super Rugby, c’est l’ancien joueur des Melbourne Rebels Heath Tessman qui a été embauché pour quelques mois. Le jeune James Hilterbrand fait partie de l’Extended Playing Squad et tentera de grappiller du temps de jeu après un excellent Shute Shield avec les Manly Marlins. Les cinq piliers présents la saison passée sont toujours là et pourront continuer de travailler leurs automatismes. Salesi Ma’afu semble le plus expérimenté avec ses 14 sélections avec les Wallabies et part numéro 1 à droite. A gauche de la mêlée la place de titulaire devrait se jouer entre Pek Cowan (au club depuis 2006) et Kieran Longbottom (formé à Perth). Les deux jeunes Salesi Manu (espoir national pouvant jouer des deux côtés de la mêlée) et Tetera Faulkner (pilier gauche) essayeront de glaner du temps de jeu en fonction des blessures ou de la forme des titulaires.

Les deuxièmes ligne du club auront la lourde (voire impossible) tâche de faire oublier leur charismatique leader Nathan Sharpe! C’est dans cette optique que Hugh McMeniman, Wallabies à plus de 20 reprises, a été rapatrié du Japon où il évoluait depuis 2009. Son niveau réel reste pour l’instant une inconnue même si on le dit en très grande forme. Le Néo Zélandais Toby Lynn devrait conserver sa place de titulaire après sa première saison plutôt honnête à Perth où il a été important dans le combat. Mais attention à Sam Wykes qui, après son excellente saison 2011 a connu une année galère en 2012 et n’a pas pu confirmer! Il fait en tout cas office de leader de vestiaire à la Force. Les jeunes Phoenix Battye et Rory Walton suivent dans la hiérarchie mais devraient fouler le pré plusieurs fois à ce poste décimé par les blessures la saison dernière.

Le départ de David Pocock est un coup dur pour la troisième ligne de la Western Force, leur atout principal ces dernières saisons! C’est dans l’optique de le remplacer que Chris Alcock est arrivé des Waratahs dans les valises de Michael Foley et Chris Webb! Si le Sud Africain de naissance est un bon joueur, il est encore très loin du niveau du vice-capitaine des Wallabies parti aux Brumbies. Les six troisièmes ligne sont en tout cas homogènes et une rotation est possible aussi bien en 6 avec Angus Cottrell (une des révélations de 2012) et Lachlan McCaffrey, qu’en 7 entre Alcock et le néo capitaine Matt Hodgson (aussi 8) ou au poste de numéro 8 entre Ben McCalman et Richard Brown.

Kyle Godwin Western Force

Kyle Godwin, originaire du Zimbabwe comme Pocock, et grand espoir à l'ouverture

Alby Mathewson s’est engagé en septembre avec la Western Force dans l’optique d’être titulaire. En effet le demi de mêlée Néo Zélandais, 4 fois sélectionné avec les All Blacks, était barré depuis plusieurs saisons par Piri Weepu aux Blues et auparavant aux Hurricanes. Mais tout le monde avait oublié Brett Sheehan, éphémère représentant de l’Australie en 2004, qui a rechaussé les crampons pour les Wallabies lors du Rugby Championship 2012 et lors de la tournée de Novembre et s’est offert une seconde jeunesse. La place de titulaire n’est donc pas assurée pour le kiwi! Sheehan reste en effet sur une belle dynamique et va se battre pour rester le premier choix comme c’est le cas pour lui depuis 2010. Michael Snowden fait partie de l’Extended Playing Squad grâce à son très bon Shute Shield sous les couleurs d’Eastwood. Le poste d’ouvreur étant maudit depuis trois saisons à Perth, le management espère avoir flairé le bon coup en recrutant le Sud Africain Sias Ebersohn, bloqué par l’éclosion du prodige Johan Goosen aux Cheetahs. Après un tournoi 2011 très prometteur, il n’a pas apprécié de se voir relégué sur le banc en 2012. Ce transfert lui donne ainsi l’occasion de se relancer. On attend beaucoup de Kyle Godwin, jeune espoir à l’ouverture d’origine Zimbabwéene. Ses premiers pas avec la Western Force ont marqué les esprits au point de participer aux trois dernières rencontres du tournoi 2012. Beaucoup de supporters de la Force espèrent le voir titularisé à la place d’Ebersohn. Sam Christie est la dernière recrue de Michael Foley pour tripler le poste d’ouvreur… mais recruter un obscur Néo Zélandais de Waikato alors qu’il existe énormément de jeunes ouvreurs prometteurs aussi bien dans les championnats de Sydney que de Brisbane est une décision assez peu compréhensible!

Alifeti Mafi indispensable à Perth

Alfie Mafi a su se rendre indispensable à la Western Force depuis deux ans.

Si l’on devait trouver une force commune aux 3/4 de la Western Force, ce serait sans aucun doute leur polyvalence tant il est difficile de définir un poste attitré à ces joueurs. Donc je vais traiter globalement les centres, les ailiers et les arrières dans cette partie de l’article. Jayden Hayward fait partie des nouveaux venus à Perth et il est, au grand désarroi de Steve Hansen, lui aussi issu de Nouvelle Zélande. Peu utilisé chez les Hurricanes, sa polyvalence ouvreur et centre est un atout certain. Un autre kiwi, Winston Stanley (frère du Clermontois Benson) devrait conserver sa place de titulaire au centre après ses bons débuts l’an passé. Né à Brisbane, il peut représenter les Wallabies s’il continue sa progression. Comme expliqué précédemment Chris Tuatara Morrison a derrière lui une carrière de plus de 5 ans en NRL. Après une bonne saison en Shute Shield avec les Northern Suburbs, plusieurs franchises ont tenté de le recruter mais c’est la Force qui l’a emporté! Certains observateurs comparent son style à celui de Sonny Bill Williams… de quoi me faire manquer les matchs de la Force! Deux “stars” de l’équipe d’Australie Sevens de ses deux dernières saisons tentent (ou retentent) leur chance à XV. Solomoni Rasolea et Ed Stubbs peuvent apporter leurs skills et leurs qualités défensives en un contre un, des qualités développés à VII. Ils sont polyvalents centres et ailiers. Nick Cummins a franchi un nouveau palier en profitant des nombreuses blessures Australiennes pour représenter à six reprises les Wallabies cet automne. Cependant le style de jeu du honey badger est trop stéréotypé et peut se résumer à “foncer tout droit“, tout en puissance mais sans créativité. Alfie Mafi est lui titulaire depuis deux saisons, possède un bon jeu au pied et est capable de prises d’intervalles intéressantes. L’ancien treiziste Will Tupou continue son apprentissage à XV après une saison délicate l’an dernier. Enfin, si Mafi fait office de favori pour le poste d’arrière, deux autres candidats vont tenter de le concurrencer. Patrick Dellit entame sa troisième saison à Perth, un petit exploit tant on se demande ce qu’il apporte ainsi que Sam Norton Knight. L’ancien “futur Stephen Larkham” a déchanté et ses performances pendant trois ans aux Waratahs entre 2006 et 2009 ont fait de lui la risée du public de Sydney (comme l’illustre ici Lote Tuqiri). Transparent lors de son passage à Cardiff, on sait peu de chose sur son niveau lors de ses deux années aux Japon où il portait les couleurs des Sanyo Wild Knights.

Retrouvez ici le groupe en image

Notre pronostic

Je ne vais pas vous cacher que je ne suis pas le plus grand fan de Michael Foley et du style de rugby qu’il essaye de mettre en place. Et bien que ses adjoints soient de qualité, il est dur de croire au miracle pour cette saison 2013. Il sera très difficile de faire jouer cette équipe après les départs de leurs charismatiques leaders Nathan Sharpe et David Pocock. Et bien que Matt Hodgson ou Brett Sheehan soient expérimentés et respectés, ils n’ont pas la même aura.

Au moment où les Melbourne Rebels (leurs plus sérieux adversaires dans la poule Australienne) progressent, que les Waratahs se relancent et que les Brumbies et les Reds devraient conserver la même dynamique qu’en 2012, il me semble qu’une nouvelle fois la dernière place de la poule soit promise à la Western Force. Mais compte tenu de la dynamique que la tournée des Lions Britanniques et Irlandais va engendrer en Australie, la Force pourrait inquiéter quelques équipes Néo Zélandaises ou Sud Africaines.

L’équipe type probable

1. Pek Cowan – 2. Nathan Charles – 3. Salesi Ma’afu – 4. Hugh McMeniman – 5. Toby Lynn – 6. Angus Cottrell – 7. Chris Alcock – 8. Matt Hodgson – 9. Brett Sheehan – 10. Sias Ebersohn – 11. Winston Stanley – 12. Jayden Hayward – 13. Chris Tuatara Morrison – 14. Nick Cummins – 15. Alfie Mafi

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On

Trackbacks

  1. […] Western Force – Vers une énième saison du renouveau? […]

  2. […] rien de bon à Perth comme je l’avais expliqué dans cette même présentation en début d’année dernière. L’instabilité chronique de cette franchise, marquée par le départ de David Pocock et la […]