Les joueurs qui ont fait l’histoire du VII – 2eme Partie

Hier nous vous présentions les meilleurs joueurs des All Blacks Sevens en insistant sur le groupe ayant remporté les Jeux du Commonwealth en 1998 à Kuala Lumpur. Pour faire dans la comparaison et toutes proportions gardées bien sûr, imaginez la Dream Team américaine de basket aux JO de 1992, et vous avez à peu près le tableau. Les Fidjiens de Waisale Serevi, champions du monde en titre, ou les Australiens de David Campese qui complétèrent le podium ne purent empêcher le sacre des Néo-Zélandais. Mais ce n’était certes pas un titre olympique…

Nouvelle Zélande Rugby à Sept 7 VII Moscou

Les All Blacks de DJ Forbes remportent la Coupe du Monde de Rugby à VII 2013 à Moscou

Car, en effet, la route des Jeux Olympiques a été longue. Il s’agissait de convaincre les organisateurs que le rugby à VII méritait sa place. Cela passait par l’antichambre des JO, je veux parler des Jeux Mondiaux (World Games) dominés historiquement au tableau des médailles par l’Italie, à ma grande surprise. Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est normal, tant la promotion de cet événement est minime en France en tout cas (moins en Italie, peut-être?).

Cela me permet en tout cas d’introduire les meilleurs adversaires des Néo-Zélandais, car pour avoir de grands joueurs et une grande équipe, il faut de grands adversaires; je parle évidemment des Fidjiens. Qui d’autres ? Ce sont les Fidjiens champions du monde en 1997 (contre les Sud-Africains) que les Néo-Zélandais ont battu en finale des JCW7 1998, c’est encore eux qui furent leurs adversaires malheureux en 2002. La rivalité entre Fidjiens et Néo-Zélandais a fait vivre ce sport durant de longues années. Après avoir battu les AB7S pour leur second titre à la CDM7 2005, les Fidji ont en outre réussi l’exploit d’avoir été les premiers à briser l’hégémonie Néo-Zélandaise lors des W7S en 2005-2006 (suivront l’Afrique du Sud en 2008-2009 et les Samoa en 2009-2010). Par ailleurs, les Fidjiens sont aussi triple tenants en titre des Jeux Mondiaux 2001, 2005 et 2009.

Les Jeux Mondiaux regroupent les disciplinent non retenues par le CIO pour figurer aux Jeux Olympiques. Le rugby à VII masculin a fait son apparition lors de l’édition 2001 des World Games à Akita, Japon, suivies par les épreuves de 2005 à Duisbourg, Allemagne et à Kaohsiung, Taïwan en 2009. En 2001, les Fidji devancèrent l’Australie et la Nouvelle-Zélande ; en 2005 l’Afrique du Sud et l’Argentine et enfin en 2011 le surprenant Portugal et l’Afrique du Sud. Bien que ces titres soient moins prestigieux que les World Sevens Series, les Coupes du Monde de Rugby à VII ou les Jeux du Commonwealth, cela n’en reste pas moins une sacré performance.

Et devinez quoi ? Oui, leur titre va être remis en jeux en 2013 à Cali du 25 Juillet au 4 Août pour la dernière apparition du rugby à VII avant de devenir sport olympique. Le tournoi de rugby à VII se jouera sur 3 jours du 31 juillet au 2 août, et les équipes qualifiées sont : les Fidji, la France, l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Canada, Hong Kong, l’Uruguay, le Brésil et donc la Colombie. Oui, la Nouvelle-Zélande ne sera pas là, ni les Anglais, Gallois, Samoans, Kényans, Américains… Ne me demandez pas comment ni pourquoi, sans doute une histoire politique, économique ou autre. Il faut espérer que ce ne sera pas le même système de qualification en 2016, mais ne faisons pas de mauvais esprit (olympique) avant l’heure.

La sélection française pour cet évènement : AICARDI Jérémy (St Nazaire), BOUHRAOUA Terry (FFR), CAIRE Robinson (FC Grenoble), GARCIA Germain (US Dax), HAMDAOUI Kylan (AS Clermont Auvergne), HAMECHER Johan (FC Auch), HERITEAU Julien (SU Agen), ISCHENKO Oleg (Montpellier HRC), LESPINASSE Jean-Blaise (Bordeaux), MACALOU Sekou (RC Massy E), PAREZ Stephen (FFR), TOUIZNI Morad (AS Béziers). Le Staff : SKRELA Jean-Claude (Manager), JANECZEK Thierry (Entraîneur), MAISETTI Olivier (Kinésithérapeute)

Edition spéciale de timbres à l’effigie des Champions du Monde Fidjiens en 1997

Même si la compétition ne rassemble pas toutes les meilleurs équipes, nul doute que les Fidjiens comptent bien faire le grand chelem avant la prochaine étape aux JO de Rio ! Ne serait-ce qu’en l’honneur des anciens qui ont indéniablement permis que le rugby à VII deviennent sport olympique. Car ceux qui seront sélectionnés en 2016 auront sans aucun doute une pensée pour leurs prédécesseurs légendaires, à une époque où les compétitions étaient beaucoup moins bien structurées, financées et médiatisées que de nos jours, ce qui ne les empêchaient pas de nous faire rêver.

Vous l’avez deviné, le prochain épisode traitera des compatriotes de Waisele Serevi!

Author: Nico

Share This Post On
0 comments