Sud Rugby était à Cardiff pour France-Irlande

RWV 2015 France Ireland

Vue Panoramique du Millenium Stadium de Cardiff

Bien qu’attiré principalement par le rugby de l’hémisphère Sud comme vous pouvez le lire ici depuis six ans, je n’en reste pas moins un passionné de ce sport et un supporter de mon pays, la France. Voilà pourquoi je n’ai pas longtemps hésité quand BMW m’a proposé de les accompagner à Cardiff pour le dernier match du groupe D opposant les Bleus à l’Irlande.

Même si le XV de France nous a offert une prestation à laquelle nous sommes habitués depuis désormais 4 ans, ce réveil fort matinal n’est en aucun cas un regret tant cette journée a été parfaite avec en point d’orgue le Millenium Stadium. Quelle claque! J’ai pourtant assisté à des rencontres de rugby ou autres à l’Azteca, à l’Eden Park ou au MCG mais je n’avais jamais encore ressenti une telle ambiance dans une enceinte sportive. C’est à se demander comment un stade aussi insipide que le Stade de France a pu être construit seulement une année auparavant et être aussi différent de son homologue Gallois. Le Ireland’s Call des 40 000 Irlandais présents me donne envie d’entendre un jour le Hen Wlad Fy Nhadau de 80 000 Gallois!

Départ très matinal de la Gare du Nord direction Londres où l’on sent rapidement que la majorité des voyageurs ne sont pas partis dévaliser Top Shop et Primark mais plutôt prendre le premier train pour Cardiff depuis Paddington Station. La multiple championne du monde de ski cross Ophélie David (membre de la team BMW Sport Experience) nous accompagne et en profite pour nous raconter des anecdotes sur les Jeux Olympiques de Vancouver et de Sotchi. C’est par la route que nous nous dirigeons vers la capitale Galloise annexée par la république d’Irlande pour l’occasion. Nous sommes en effet envahis par une marée verte dès notre arrivée, dans une bonne humeur communicative. La IRFU a bien bossé son marketing en distribuant gratuitement de nombreux drapeaux verts.

Embouteillage dans les rues de Cardiff pour poser devant l'un des symboles de ce Mondial

Embouteillage dans les rues de Cardiff pour poser devant l’un des symboles de ce Mondial

Après un déjeuner rapide nous prenons la direction du stade en passant devant le ballon géant s’étant écrasé dans les remparts du Cardiff Castle au travers des rues bondées pour s’imprégner de l’ambiance. Direction le réceptif au International Players’ Lounge près de l’entrée des vestiaires des deux équipes où sont exposés de nombreux maillots Gallois d’époque ainsi qu’un maillot des All Blacks datant du début du siècle. Notre maitre de cérémonie Tom Shanklin, capé à 70 reprises chez les diables rouges, nous présente les enjeux de cette rencontre et en profite pour se payer les Anglais, Chris Robshaw et ses 3 points perdus en route face aux Gallois ainsi que Sam Burgess et Owen Farrell.

Entrée des vestiaires au Millenium Stadium de Cardiff

Entrée des vestiaires au Millenium Stadium de Cardiff

Le paquebot de Cardiff

Le paquebot de Cardiff

Que dire de plus sur cette rencontre dominée par les hommes de Joe Schmidt et où les Bleus nous ont laissé sur notre faim. Une large défaite 9-24 avec une possession de balle très verte! Difficile d’être optimiste quand on sait que le perdant de cette rencontre devra se frotter aux All Blacks en quarts de finale sur le même terrain. S’il est facile de faire le rapprochement avec 2007, il faut tout de même rester réaliste même si l’espoir est toujours permis avec le XV de France. Les Irlandais croisés en sortant semblent en tout cas optimistes pour les Bleus et optimistes pour eux même malgré les sorties sur blessure de Paul O’Connell, Jonathan Sexton et Peter O’Mahony. L’Irlande semble être la seule équipe du Nord encore en compétition capable d’empêcher des demies finales exclusivement Hémisphère Sud.

France Ireland Millenium Stadium

Quelques secondes avant le début des hymnes Français et Irlandais

Après la traditionnelle pinte d’après match (“Cos you said the Brains I had went to my head” comme le dit si bien Noel Gallagher) retour par la route sur Londres avant de rentrer le lendemain matin sur Paris. Ce week end nous attend donc un match énorme où les Bleus ont une infime chance de marquer à nouveau l’histoire de la Coupe du Monde. L’occasion pour vous de prendre un maigre risque en vous lançant des défis #SiLesBleus sur twitter!

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
0 comments