Du neuf au sein des franchises Néo Zélandaises

Les franchises Néo Zélandaises ont officialisé vendredi leurs “wider training group” soit 5 joueurs venant rejoindre les 32 déjà sous contrats pro. Les Australiens ont le même mode de fonctionnement avec 30 pro et 5 “extended playing squad“. Le rôle de ces 5 joueurs est de renforcer le groupe à des postes clés où le club manquerait d’effectif ainsi que de lancer des jeunes joueurs dans le bain d’un professionnalisme plus sérieux que l’ITM Cup. Si sur le papier ces joueurs devraient avoir un faible temps de jeu, certains pourraient tirer leur épingle du jeu en profitant des blessures ou des méformes.

Kurt Baker Crusaders Highlanders All Blacks Sevens

Kurt Baker, laissé libre par les Highlanders et qui brille désormais à VII avec les All Blacks va rejoindre les Crusaders

BLUES: Joe Edwards (3e Ligne – Auckland) – Sean Polwart (3e Ligne – Auckland) – Pita Ah Ki (Centre – North Harbour) – Albert Nikoro (Arrière – Auckland) – Lolagi Visinia (Arrière – Auckland)
John Kirwan fait confiance aux jeunes locaux avec Joe Edwards, Pita Ah Ki, Albert Nikoro et Lolagi Visinia lancés cette saison en ITM Cup par Auckland ou North Harbour. Un choix peu surprenant, la franchise d’Auckland étant en reconstruction avec beaucoup de jeunes talents. Sean Polwart a déjà porté les couleurs des Blues depuis deux saisons, de même qu’Albert Nikoro qui a dépanné en fin de saison dernière.

CHIEFS: Mike Kainga (Pilier – Hawke’s Bay) – Pauliasi Manu (Pilier – Auckland) – Michael Leitch (3e Ligne – Toyota Brave Lupus (JPN)) – Matt Vant Leven (3e Ligne – Waikato) – Maritino Nemani (Ailier – Hawke’s Bay)
Pauliasi Manu est la recrue surprise des Chiefs, lui dont l’avenir en rugby était en pointillé après avoir été recalé à la visite médicale par les Melbourne Rebels (probablement une raison officieuse comme pour Matt Dunning à Biarritz). Il sera très attendu surtout depuis la grave blessure de Josh Hohneck. Le troisième ligne international Japonais Michael Leitch tentera également de s’imposer en équipe première. L’ailier Martino Nemani et le 3e ligne Matt Vant Leven ont déjà porté les couleurs de la franchise d’Hamilton lors des saison précédentes. Mike Kainga, jeune pilier de Hawke’s Bay, est le 5e choix de Dave Rennie.

CRUSADERS: Adrian Barone (Pilier – Hawke’s Bay) – Paea Fa’anunu (Pilier – Canterbury) – Joel Everson (2e Ligne – Canterbury) – Kieron Fonotia (Centre – Tasman) – Kurt Baker (Arrière – Taranaki)
Belle pioche pour les Crusaders avec la signature de l’excellent Kurt Baker, laissé libre par les Highlanders de façon très surprenante. Il brille avec les All Blacks Sevens depuis le début de saison. Trois autres jeunes joueurs des provinces locales Canterbury et Tasman rejoignent l’équipe de Todd Blackadder à savoir le pilier Paea Fa’anunu, le seconde ligne Joel Everson ainsi que le centre Kieron Fonotia. Adrian Barone, pilier de Hawke’s Bay ayant éclos sur le tard est un pari.

HIGHLANDERS: Bronson Murray (Pilier – Bay of Plenty) – Hugh Blake (3e Ligne – Otago) – Doug Tietjens (3e Ligne – Manawatu) – Frae Wilson (Demi de Mêlée – Wellington) – Tony Ensor (Arrière – Otago)
Bronson Murray et Doug Tietjens faisaient déjà partie du groupe des Highlanders la saison dernière. Frae Wilson traverse lui le détroit de Cook, le demi de mêlée ayant porté les couleurs des Hurricanes en 2012. Tony Ensor et Hugh Blake sont des espoirs locaux de Otago dont les experts locaux disent beaucoup de bien.

HURRICANES: Ash Dixon (Talonneur – Hawke’s Bay) – Mike Coman (3e Ligne – Hawke’s Bay) – Callum Gibbins (3e Ligne – Manawatu) – Operara Peleseuma (Centre – Wellington) – Richard Buckman (Ailier – Hawke’s Bay)
Mike Coman et Richard Buckman ont dépanné les Hurricanes la saison passée. Ils continuent donc naturellement leur progression à Wellington. Ash Dixon profite de ses belles performances avec Hawke’s Bay et du manque de talonneur en Nouvelle Zélande pour retrouver le Super Rugby après une pige aux Blues en 2011. Les jeunes Callum Gibbins et Operara Peleseuma auront l’occasion de se frotter au haut niveau cette saison.

TOUS LES EFFECTIFS COMPLETS:

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
0 comments