Mark Hammett n’entraînera plus les Hurricanes

Mark Hammett Wellington Hurricanes Super Rugby

Très contesté suite à ses résultats plus que décevants, Mark Hammett a décidé de ne pas continuer son aventure comme entraîneur des Hurricanes dès la fin du Super Rugby 2014. Après quatre saisons à la tête de la franchise de Wellington, Hammett ne sera pas candidat à sa propre succession, avec pour raison officielle de se rapprocher de sa famille. Mais les récentes critiques dont il a été l’objet tout comme son adjoint Alama Ieremia l’ont certainement motivé à évité l’humiliation d’une non prolongation. Sous ses ordres, les Hurricanes n’ont jamais dépassé la 8e place du classement général. On se souviendra surtout de son passage à Wellington pour l’exode qu’il a provoqué avec les départs plus ou moins forcés de Ma’a Nonu, Piri Weppu, Andrew Hore, Aaron Cruden voire Hosea Gear.

Pour le remplacer plusieurs noms circulent dont Robbie Deans (libre depuis son éviction des Wallabies), Chris Boyd (actuel entraîneur des Baby Blacks), Peter Russell (qui vient d’annoncer son départ des Newcastle Falcons) voire Wayne Smith (ancien adjoint de Graham Henry et actuel adjoint de Dave Rennie avec les Chiefs).

Un temps pressenti pour prendre la succession d’Hammett, Tana Umaga ne devrait finalement pas faire ses débuts comme entraîneur en Super Rugby. En effet il vient d’annoncer (timing trop précis pour ne pas avoir été calculé à l’avancesur son site sa prolongation pour deux saisons comme entraîneur des Counties Manukau en ITM Cup. Depuis son arrivée en 2010, Tana Umaga a transformé ce club moribond des banlieues sud d’Auckland au point d’accéder à la promotion en Premiership Division et de remporter le Renfury Shield!

Les transferts en Super Rugby pour la saison prochaine sont disponibles sur cette page

Author: Adrien

Bien évidemment pour parler rugby du sud, il faut aimer ce sport et aimer écrire! Après un an à Sydney où j’ai chaussé les crampons pour le Mosman Rugby Club aux côtés d’australiens, d’européens, de kiwis, de sud afs, d’islanders et même de zimbabwéens ou de japonais, le retour en France a été difficile avec une presse spécialisée qui préfère parler de la signature du pilier de La Voulte à Lourdes plutôt que du Super Rugby ou des autres compétitions passionnantes de l’hémisphère sud ! Alors pour éviter que Christian Jeanpierre ou Mathieu Lartot vous présentent comme “nouvelle star de l’hémisphère sud” le joueur qui cartonne en bas depuis 3 saisons, j’ai décidé de créer Sud Rugby en 2009 dans le but de proposer une information pertinente, crédible et régulière.

Share This Post On
0 comments